Accueil  >  Publications  >  Publications récentes  >  La cité des satyres

La cité des satyres

Une anthropologie ludique (Athènes VIe -Ve siècles avant J.-C.)
La cité des satyres
François Lissarrague
Coll. Histoire et ses représentations, EHESS, 2013.

Figure de l’excès, le satyre appartient à une humanité à la marge. François Lissarrague esquisse une histoire visuelle (vases) des satyres. Ce voyage en pays dionysiaque révèle un monde fantaisiste en décalage avec les pratiques civiques athéniennes.

Dans l’imaginaire grec, la mise en image du monde dionysiaque a donné naissance dès l’époque archaïque à une figure majeure de la mythologie : le satyre.

À partir de la riche imagerie des satyres produite entre le VIe et le Ve s. av. J.-C., François Lissarrague analyse en premier lieu l’anatomie des satyres, pour mieux comprendre le rôle de cette hybridité ; puis mesure, à travers leurs activités sociales (banquet, musique, sexualité, guerre), l’écart entre la norme civique et la transgression satyresque. Ces décalages sont souvent révélateurs, à travers l’excès ou la parodie, de ce que devraient être les « bonnes manières » auxquelles ils n’accèdent pas. À ce jeu de décalages vient s’ajouter un genre théâtral, le drame satyrique, qui met en scène normes et déviances parodiques.
Dans les deux cas, en image et au théâtre, les satyres permettent, par leur incongruité, de repenser les normes et les pratiques culturelles. Ils sont, à la fois, pour les anciens Grecs, une plaisanterie bonne à penser et, pour les contemporains, le moyen de mesurer les règles dans bien des secteurs de la culture grecque.
 
SOMMAIRE
Chapitre 1. Commencements
Chapitre 2. Tous en scène
Chapitre 3. Noms de satyres, le nom
Chapitre 4. Le corps du satyre
Chapitre 5. De la sexualité des satyres
Chapitre 6. Animalités comparées
Chapitre 7. Le vin des satyres
Chapitre 8. Musique et danse
Chapitre 9. Dionysos s’en va-t-en guerre
Chapitre 10. Satyres dans la cité
Chapitre 11. L’Olympe des satyres
Chapitre 12. Coda

. Mentions légales   | Contact | ©ANHIMA 2010 | Se connecter  |
Logo CNRS Logo EHESS Logo EPHE Logo Paris I Logo Paris VII