Accueil  >  Membres  >  Autres membres  >  ROBU Adrian

ROBU Adrian


Courriel : adrianrobu@yahoo.com
Page academia

Rattachement aux programmes d’ANHIMA

• CIRCE : Constructions, interprétations et représentations cultuelles de l’espace
dans les sociétés anciennes.
• DIKTYNNA : Réseaux civiques et dynamiques institutionnelles, sociales
et culturelles dans le monde grec de l’époque classique à l’époque impériale.

> Thèmes de recherches

• Panthéons et onomastique des cités grecques.

• Échanges et transferts institutionnels dans la Méditerranée grecque.

• Épigraphie et histoire de Mégare et de ses colonies.

• Associations cultuelles aux époques hellénistique et romaine.

> Parcours professionnel

• Doctorat ès lettres, Universités de Neuchâtel et du Maine (2008), obtenu avec la mention très honorable avec les félicitations du jury/summa cum laude ; sujet de thèse : La cité de Mégare et les établissements mégariens de Sicile, de la Propontide et du Pont-Euxin. Histoire et institutions, sous la direction de Denis Knoepfler et d’Alexandru Avram. Thèse honorée du Prix de thèse de l’Université de Maine 2009.
• ATER au Collège de France, Chaire d’épigraphie et histoire des cités grecques (2008-2010).
• Chercheur associé de l’Institut d’archéologie « V. Pârvan » de l’Académie roumaine (2010-2013).
• Chargé de cours à l’Université de Limoges (depuis 2013).
• Post-doctorant du Labex DynamiTe, ANHIMA (2013-2014).
• Collaborateur scientifique à l’Université de Fribourg (depuis 2014).

> Bibliographie

Ouvrage

Mégare et les établissements mégariens de Sicile, de la Propontide et du Pont-Euxin. Histoire et institutions, Berne, Peter Lang, 2014, 556 p. (Prix Ambatielos 2015 de l’Académie des inscriptions et belles lettres).

Editions d’actes de colloque

Mégarika. Nouvelles recherches sur Mégare et les cités de la Propontide et du Pont-Euxin. Archéologie, épigraphie, histoire. Textes réunis et édités par Adrian Robu et Iulian Bîrzescu, avec le concours de Denis Knoepfler et Alexandru Avram, Collection De l’archéologie à l’histoire, no 66, Paris, De Boccard, 2016.
– avec F. Panait-Bîrzescu, I. Bîrzescu, F. Matei-Popescu, Poleis în Marea Neagră. Relații interpontice și producții locale, Bucarest, Humanitas, 2013.

Articles

– « Sur une coutume épigraphique de Mégare : les tablettes funéraires inscrites », dans Mégarika. Nouvelles recherches sur Mégare et les cités de la Propontide et du Pont-Euxin. Archéologie, épigraphie, histoire, textes réunis et édités par Adrian Robu et Iulian Bîrzescu, avec le concours de Denis Knoepfler et Alexandru Avram, Paris, 2016, p. 333-375.

– « Associations dionysiaques, communautés rurales et cultes à Byzance à l’époque impériale », dans M. Dana, F. Prêteux (éds.), Identité régionale, identités civiques autour des Détroits des Dardanelles et du Bosphore (Ve s. av. J.-C. – IIe s. ap. J.-C.), Dialogues d’Histoire Ancienne. Supplément 15, 2016, p. 251-266.

– « Between Macedon, Achaea und Boeotia : the Epigraphy of Hellenistic Megara Revisited », dans N. Papazarkadas (éd.), The Epigraphy and History of Boeotia : New Finds, New Prospects, Leiden, 2014, p. 95-118.

– « Les relations de Byzance avec les cités du Pont Gauche à l’époque hellénistique : la guerre pour l’emporion de Tomis », dans V. Cojocaru, Chr. Schuler (éds), Die Außenbeziehungen pontischer und kleinasiatischer Städte in hellenistischer und römischer Zeit. Akten einer deutsch-rumänischen Tagung in Constanta (20.-24. September 2010), Stuttgart, 2014, p. 19-36.

– « Traditions et rapprochements onomastiques dans les cités grecques de la mer Noire : quelques exemples tirés du « monde mégarien » », Il Mar Nero 8, 2010-2011 (2014), p. 281-293.

– « Traditions et innovations institutionnelles : l’organisation civique de Byzance et de Chalcédoine », Il Mar Nero 7, 2007-2009 (2014), p. 149-166.

– « Le culte de Poséidon à Mégare et dans ses colonies », Dacia N.S. 57, 2013, p. 65-80.

– « Sanctuaries and Relations between Cities in the Hellenistic World : the example of the cities of Kalchedon and Byzantion », dans F. Panait-Bîrzescu, I. Bîrzescu, F. Matei-Popescu, A. Robu (éds.), Poleis în Marea Neagră. Relații interpontice și producții locale, Bucarest, 2013, p. 143-157 (en roumain, avec résumé en anglais).

– « La cité de Mégare et les Antigonides : à propos d’une magistrature mégarienne extraordinaire (le collège des six stratèges) », dans Chr. Feyel, J. Fournier, L. Graslin-Thome, Fr. Kirbihler (éds.), Communautés locales et pouvoir central dans l’Orient hellénistique et romain, Nancy, 2012, p. 85-115.

– « Les fondations mégariennes de Sicile : origine des colons et appropriation du territoire », Cahiers « Mondes anciens » [En ligne], 2 | 2011, mis en ligne le 22 février 2012, consulté le 26 septembre 2013. URL : http://mondesanciens.revues.org/549

– « Recherches sur l’épigraphie de la Mégaride : le décret d’Aigosthènes pour Apollodôros de Mégare (IG VII, 223) », dans N. Badoud (éd.), Philologos Dionysios. Mélanges offerts au professeur Denis Knoepfler, Genève, 2011, p. 79-101.

– avec Denis Knoepfler, « Mégaride », Bulletin épigraphique de la Revue des Études grecques 123, 2010, p. 754-770.

– « Le culte de Zeus Meilichios à Sélinonte et la place des groupements familiaux et pseudo-familiaux dans la colonisation mégarienne », dans P. Brulé (éd.), La norme en matière religieuse en Grèce ancienne, actes du XIIe colloque international du CIERGA (Rennes, septembre 2007), Kernos Suppl. 21, Liège, 2009, p. 277-291.

– « Réflexions sur le culte d’Apollon à Chalcédoine », Les études classiques 75, 1-2, 2007, p. 37-155.

– « Notes sur les dédicaces mégariennes pour Hadrien et Sabine », Dacia, N.S. 51, 2007, p. 171-176.

– « Chronique mégarienne. À propos d’un livre récent portant sur les cités mégariennes de Sicile », L’Antiquité Classique 75, 2006, p. 205-212.

– « L’affaire de Salamine », Dacia N.S. 48-49, 2004-2005, p. 161-172.

Comptes-rendus

– Compte rendu de T. Bekker-Nielsen (éd.), Space, Place and Identity in Northern Anatolia, Stuttgart 2014, dans Revue Archéologique 59, 2, 2015, p. 408-411.

– Compte rendu de P. Burgunder (éd.), Études pontiques. Histoire, historiographie et sites archéologiques du bassin de la mer Noire, Lausanne 2012, dans L’Antiquité Classique 84, 2015, p. 470-473.

– Compte rendu de F. Ferraioli, L’Hekatostys : analisi della documentazione, Tivoli 2012, dans Rationes Rerum. Rivista di Filologia e Storia 4, 2014, p. 217-221.

– Compte-rendu de S. D. Kryjitski, N. A. Leïpounskaïa, Olbia. Fouilles, histoire, culture. Un État antique sur le littoral septentrional de la mer Noire, Nancy, 2011, dans REA 115, 2, 2013, p. 680-683.

– Compte-rendu de C. Grotta, Zeus Meilichios a Selinunte, Roma, 2010, dans Dacia N.S. 55, 2011, p. 207-209.

– Compte-rendu de C. Morgan, Early Greek States beyond the Polis, London/New York 2003, dans Studii si Cercetari de Istorie Veche si Archeologie 57, 1-4, 2006, p. 231-232.

À paraître

– « Sélinonte et les deux Mégara : considérations autour de l’héritage de la métropole », dans A. Iannucci, F. Muccioli (éds.), La città inquieta. Politica, religione e controllo sociale a Selinunte tra lex sacra e defixiones Milan : Mimesis.

– « Kallatis and the Delphic Oracle : on the Local Pantheon of a West Pontic City (4th-2nd Centuries B.C.) », Ancient West and East 15, 2016.

– avec D. Knoepfler, les chapitres « Panthéon divin et héroïque », « Institutions politiques », « Prosopographie externe », dans D. Knoepfler, Recueil des testimonia antiques sur Érétrie et sur l’Eubée centro-méridionale, Série Erétria : fouilles et recherches.

. Mentions légales   | Contact | ©ANHIMA 2010 | Se connecter  |
Logo CNRS Logo EHESS Logo EPHE Logo Paris I Logo Paris VII