Accueil  >  Recherche  >  Dynamiques religieuses des mondes anciens  >  BARBARa

BARBARa

Des noms barbares aux réalités religieuses

> Participants

Responsable : Nicole Belayche (EPHE)
 
Le projet impliquera une large équipe européenne :
・deux laboratoires parisiens : ANHIMA et LEM (UMR 8584)
・Suisse : Fribourg
・Allemagne : Heidelberg et Augsbourg
・Royaume Uni : Londres
・Hongrie : le musée de Budapest (qui abrite la base de données Campbell)
・Belgique : Liège
・Italie : Vérone en lien avec le Cabinet des Médailles de Paris pour les gemmes
・deux partenaires américains (nord et sud) pressentis

> Présentation

De 2008 à 2011, le programme de recherche CENOB (Corpus des Énoncés des NOms Barbares), dirigé par Jean-Daniel DUBOIS (UMR 8584 / LEM) et financé par l’ANR Corpus, a établi une base de données multilingue (latin, grec, démotique, copte, syriaque, hébreu, araméen) des « noms barbares » attestés dans la littérature et l’épigraphie, notamment dite magique.
Dans ce programme, Nicole Belayche avait la responsabilité des sources latines. Grâce à une collaboration établie avec le TGE/ADONIS et au soutien financier de l’EPHE, la base de données est accessible sur www.cenob.org
Déjà au cours des trois années de l’établissement du corpus, des études historiques (parues ou en cours de parution) ont commencé de se développer.
Maintenant que la base de données est opérationnelle, nous comptons tirer les fruits scientifiques de cet outil dans ce projet « BARBARa. Des noms barbares aux réalités religieuses » qui réalisera l’exploitation philologique, linguistique, historique et religieuse des données, permise aussi par la mise en réseau de la base CENOB avec d’autres bases existantes. Appuyé sur une large coopération européenne, il mettra à profit des approches multidisciplinaires pour affronter quatre problématiques principales :
・la clarification historiographique et herméneutique d’outils d’analyse (noms barbares, énoncés barbares, chaînes barbares, etc.) ;
・les phénomènes d’interpénétration linguistique dans des sociétés multiculturelles ;
・les représentations du divin dans le rituel confrontées aux représentations philosophiques et théologiques ;
・les pratiques dites magiques dans les sociétés du monde romain.

Mentions légales  | Contact | ©ANHIMA 2010 | Se connecter  |
Logo CNRS Logo EHESS Logo EPHE Logo PSL Logo Paris I Logo Paris VII