Accueil  >  Membres  >  Membres associés  >  DARBO PESCHANSKI Catherine

DARBO PESCHANSKI Catherine


Directeur de Recherches, CNRS
UMR 8163, "Savoirs, textes, langage", CNRS/ Université de Lille
Courriel : cdarbopeschanski@free.fr

> Parcours professionnel

- 1974 : École Normale Supérieure de Jeunes Filles (Fontenay aux Roses)
- 1979-1986 : Professeur de l’Enseignement du Secondaire
- 1983 : Thèse de 3e cycle (EPHE) sous la direction de Marcel Detienne : Recherches sur l’enquête hérodotéenne.
- 1983 : Admise comme membre du Centre de Recherches Comparées sur les Sociétés Anciennes, devenu Centre Louis Gernet de Recherches Comparées sur les Sociétés Anciennes, URA puis UMR 8567
- 1987-1990 : Détachement au CNRS
- 1989-1990 : Chargée de cours d’Histoire Grecque à l’Université de Caen
- 1990 : Admise au CNRS.
- 1991-1994 : Chargée de conférences à l’EHESS : Récit historique et pensée juridique en Grèce ancienne
- Directeur adjoint du Centre Louis Gernet, UMR 8567, depuis 01/01/2001 jusqu’au 01/01/2006
- Habilitation à diriger des recherches (HDR) : 12 juin 2004, Université Paris 1 : À la recherche de l’ historia des Grecs. Jury présidé par Paul Veyne (Collège de France) et composé de : François Hartog (EHESS), Annick Jaulin (Paris 1), Gregory Nagy (Harvard University), Pierre Pellegrin (CNRS), Pauline Schmitt Pantel (Paris 1).
- Directeur de Programme au Collège International de Philosophie depuis l’année universitaire 2004-2005 et jusqu’en 2009-2010
- Chargée de cours d’histoire en L1, L2, L3, Université de Paris VII : 2005/2006 ; 2006/2007 ; 2007-2008.
- Chargée de cours en littérature grecque, Université de Lille 3, 2007.
- Rattachement à l’ UMR 8163 (Savoirs, textes, langage), CNRS/ Université de Lille 1 et 3, depuis le 1er novembre 2007.

> Bibliographie

Ouvrages

Le discours du particulier. Essai sur l’enquête hérodotéenne, Paris, Le Seuil, coll. Des travaux, 1987.

O discorso do particular. Ensaio sobre a investigação de Heródoto, Brasília, Fundação Universidade de Brasília,1998.

L’historia. Commencements grecs, Gallimard, 2007.

– En préparation : Structures de l’acte politique en Grèce ancienne.

Ouvrage en collaboration

Paul Veyne, Le quotidien et l’intéressant. Entretiens avec C. Darbo-Peschanski, Paris, Les Belles Lettres, 1995.

Direction d’ouvrages

Constructions du temps dans le monde grec ancien, 2000, Paris, CNRS-Éditions.

– Dossier d’articles avec introduction, Constructions du temps en Grèce et ailleurs : point de vue comparatiste, Mètis XIII, 2001.

La citation dans l’Antiquité. Actes du Colloque de Lyon, 6-8 novembre 2002, Grenoble, Jérôme Millon, 2004.

– Dossier d’articles consacré au thème de la Normativité, Mètis N.S.8, 2010.

Articles dans des revues à comité de lecture ou chapitres de livres

– « Les logoi des autres dans les Histoires d’Hérodote », Quaderni di Storia, 22, 1985, p. 105-128.

– « Thucydide : historien, juge », Mètis II, 1, 1987, p. 109-140.

– « La vie des morts. Représentations et fonctions de la mort et des morts dans les Histoires d’Hérodote », La Parola, l’Immagine, la Tomba, Archeologia e Storia Antica X, 1988, p. 41-49.

– « Les Barbares à l’épreuve du temps », Métis IV, 2, 1989, 233-250 ; trad. En portugais : « Os bárbaros em confronto com o tempo », Gregos, Barbaros, Estrangeiros. A Cidade e Seus Outros, Rio de Janeiro, Editoria 34, p. 56-74.

– « La politique de l’histoire : Thucydide historien du présent », Annales ESC, mai-juin 1989 n°3, p. 653-675.

– « Humanidade e justiça na historiografia grega », Ética, Sao Paulo, Companhia das Lettras, 1992, p. 35-55.

– « Os tempos da história », Tempo e História, Sao Paulo, Companhia das Lettras, 1992, p. 71-88.

– « Questions de temps : entre historiographie et droit grecs », Annales ESC 6, nov.-dec. 1992, p. 1097-1112.

– « Temps de l’histoire, temps de l’historien », Invention de l’autobiographie d’Hésiode à Saint Augustin, Paris, PEN, 1993, p. 57-69.

– « Que faire ? Par où commencer ? Où s’arrêter ? », L’inactuel, 2, Emplois du temps, 1994, p. 125-137.

– « De la cité à la politique », Introduction à la table ronde « La cité grecque », organisée par C. Darbo-Peschanski, Actes du XVIIIe Congrès International des Sciences Historiques, Montréal, 27 août-3 septembre 1995, p. 462-464.

– « Justice, guerre, ordre du monde. L’éthique des historiens grecs ? », Revue de Synthèse n°4, octobre-décembre 1995, p. 527-552.

– « Juger sur paroles. Oralité et écriture dans les Histoires d’Hérodote », L’Inactuel, 4, L’oral, automne 1995, p. 161-182.

– « Fabriquer du continu. L’historiographie grecque face au temps », Storia della storiografia, 25, 1995, p. 17-34.

– « Condition humaine : condition politique. Fondements de la politique en Grèce archaïque et classique », Annales HSS, juillet-août 1996, p. 711-732.

– « Façons grecques de laisser dire et de laisser faire », Comment soigner les toxicomanes, Actes des quinzièmes Journées de Reims pour une clinique des toxicomanes 7-8 déc. 1996, l’Harmattan, 1997, p. 117-130.

– « Aitia », I Greci. Storia, cultura, arte, societa, II Una Storia greca, 2, Definizione, Torino, Enaudi, 1997, p. 1063-1084.

– « La cité, "l’oikoumène" et la guerre », Mètis IX-X, Actes du colloque d’Athènes : La Grèce ancienne et l’anthropologie de l’antiquité 9 sept.-2 oct. 1992, 1998, p. 171-187.

– « Les hommes sont des voleurs. Sur un aspect de la conception du vol en Grèce ancienne », Vols et sanctions en Méditerranée, Paris, Éditions des archives contemporaines, 1998, p. 17- 40.

– « L’historien grec ou le passé jugé », Figures de l’intellectuel en Grèce ancienne, sous la direction de Nicole Loraux et Carles Miralles, Paris, Belin, 1998, p. 143-189.

– « Pourquoi chercher des causes aux coutumes ? », Plutarque. Grecs et Romains en Questions, Entretiens d’Archéologie et d’Histoire, Saint-Bertrand-de-Comminges, Musée archéologique (EHASBC, 4), 1998, p. 21-30.

– « Les contraintes du vœu. Imprécations, serment, justice en Grèce ancienne », Cahiers du CRH, 21, 1998, p. 75-85.

– « Athènes sauveur de la Grèce : le texte d’Hérodote et le logos de la tradition », article remis en septembre 1999 ( toujours à paraître dans les actes du colloque d’Urbino, juillet 1998).

– « Temporalisations : fondements, descriptions, usages », introduction à Constructions du temps dans le monde grec ancien, sous la direction de C. Darbo-Peschanski, CNRS-Éditions, Paris, 2000, p. 2-37.

– « Historia et historiographie grecque : le temps des hommes », Constructions du temps dans le monde grec ancien, sous la direction de C. Darbo-Peschanski, Éditions du CNRS, Paris, 2000, p. 89-114.

– « Le logos qui peut raconter les origines : ‘Le discours qui existe’ chez Hérodote », Uranie, 9, 2000, p. 19-27.

– « Rire et rationalité : le cas de l’historiographie grecque », Le rire des Anciens, sous la direction M-L Desclos, actes du colloque de Grenoble décembre 1998, Jérôme Millon, Grenoble 2000, p. 203-213.

– « Les utilités dans le théâtre tragique grec, L’inactuel N.S. 5, Dispositifs de parole, 2000, p. 89-97.

– « Le prononcé de la peine de mort en Grèce ancienne », La peine de mort (droit, histoire, anthropologie, philosophie, I.S. Papadopoulos et J.-H. Robert, coll. « Droit Privé », Éditions Panthéon Assas, 2000, p. 129-137.

– « Se construire un devenir. Enquête sur les catégories grecques de l’historicité », L’antico degli Antici, a cura di G. Cajani e D. Lanza, Palermo, Palombo Editore, 2001, p. 17-29.

– « Énoncés grecs de la défaite »,Actes du colloque international, « Penser la défaite », mai 1999, Penser la défaite, sous la direction de P. Cavanel et P. Laborie, Toulouse, Privat, 2002, p. 217-225.

– « The ‘I’ of the Inquirer : the Function of Critical Discourse », Postwar French Thought, Vol. III, Antiquity, N. Loraux, G. Nagy, L. Slatkin (eds), New York, The New Press, 2001, p. 158-163.

– « Les historiens grecs et la vie civique », Actes du colloque Autres lieux du politique, Oxford, Dijon, 2002 (à paraître).

– « Historia, historicité, genre historique. Propositions pour une étude de l’historiographie grecque », Grecs et Romains aux prises avec l’histoire. Actes du colloque de Nantes et Angers, 15-12 septembre 2001, sous la direction de G. Lachenaud et D. Longrée, Rennes, PUR, 2003, p. 53-61.

– « Quand les hommes jugent les dieux », Uranie, 10, 2003, p. 23-31.

– « Devenir et objets historiques. À propos de l’œuvre de Louis Marin », Louis Marin : l’entretien. Actes du colloque de l’Arbresle avril 1999 : Signes, histoire, fictions. Autour de Louis Marin, sous la direction de F. Pousin, S. Robic, Paris, Éditions Arguments, 2003, p. 11-19.

– « Plaisirs de l’énigme, plaisirs du savoir », Mètis N.S.1, 2003, p. 35-45.

– « Aitios, aitia, aitiasthai », Lexicon Historiograficum Graecum, Edizioni della Normale, Scuola Normale Superiore di Pisa, 2004, p. 22-33.

– « Ressemblances et échos : la folie d’Oreste », Le visage et la voix, A. Gutmann et P. Sullivan (dir.), Paris, Inpress, « Explorations psychanalytiques », 2004, p. 101-110.

– « Le régime de la citation dans les FGrH de Felix Jacoby », La citation dans l’Antiquité, sous la direction de C. Darbo-Peschanski, Grenoble, éditions Jérôme Millon, 2004, p. 290-303.

– « Hétérogénéité de l’énonciation dans le discours grec et romain », introduction à La citation dans l’Antiquité, sous la direction de C. Darbo-Peschanski, Grenoble, Jérôme Millon, 2004, p. 9-21.

– « La démocratie grecque à distance », Actes de la Table ronde : La démocratie, Dijon, avril 2002, La Démocratie : patrimoine et projet, Éditions Universitaires de Dijon, 2005, p. 11-23.

– « Nicole Loraux : la belle complexité », Clio/Espace-Temps, 87-88, 2005, p. 31-37.

– « La folie pour un regard », Avez-vous vu les Érinyes ?, Dossier sous la direction de J.-L. Labarrière, Mètis N.S.4, 2006, p. 13-28.

– « Archê et archaïsme », Ta archaia dans les mondes grec et romain. Définitions et usages de la notion d’archaïsme, Ktema, 31, 2006, p. 51-64.

– « Une autre façon de faire de l’histoire », La construccio d’un passat en l’Atenes del segle V aC : Nicole Loraux (1943-2003) entre l’antropologia i la historia, Ithaca 22, 2006, p. 81-87.

– « L’autorité de l’historiographie grecque ou le paradoxe de la faiblesse », Les Autorités. Dynamiques et mutations d’une figure de référence dans l’Antiquité, D. Foucault et P. Payen (éds), Grenoble, Jérôme Millon , 2007, p. 155-169.

– « Pour une poignée de figues. Judiciarisation moderne et sycophantie ancienne », Athènes et le Politique. Dans le sillage de Claude Mossé, Paris, Albin Michel, 2007, p. 147-178.

– « The Origins of Ancient Historiography », A Companion to Greek and Roman Historiography, J. Marincola (ed), Oxford, Blackwell, 2007, p. 27-38 ; repris dans l’édition paperback, Oxford, Wiley-Blackwell, 2011, p. 27-38.

– « Civiliser en Grèce ancienne : adoucir la nature et naturaliser la force », Civilisations. Retour sur les mots et les idées, Revue de Synthèse, 129, 6e série n°1, 2008, p. 9-21.

– « Deux acteurs pour un acte. Les personnages de l’Iliade et le modèle de l’acte réparti », Le moi et l’intériorité, Gwenaëlle Aubry et Frédérique Ildefonse (éds), Paris, Vrin, 2009, p. 247-261.

– « Ordem do corpo, ordem do mundo : aitia, tekmêrion, sêmeion, historion nos tratados hippocraticos do seculo V antes de nossa era », A saude dos antigos, Miriam Campolina Diniz Peixoto (org.), Sao Paolo, Edicoes Loyola, 2009, p. 43-53.

– « L’historia d’un citoyen romain de langue grecque », Lucian of Samosata. Greek Writer and Roman Citizen, F. Mestre and P. Gomez (eds), Barcelona, UB, 2010, p. 161-168.

– « Les historicités grecques et leurs ruptures », Historicités, Christian Delacroix, François Dosse, Patrick Garcia (dir.), Paris, La découverte, 2009, p. 63-81.

– « Questions sur la normativité dans l’Antiquité grecque et romaine », Mètis N.S.8, 2010, p. 7-20.

– « L’aition dans le syllogisme scientifique »”, Journal of Ancient Philosophy, Vol. IV, 2010, Issue 1.

– « Philia et charis. La problématisation aristotélicienne », Classica. Revista Brasileira de Estudos Classicos 2010 (à paraître).

– « L’argument par signe entre les traités hippocratiques de la fin du Ve siècle et les traités biologiques d’Aristote », Aristote, causes et actions (à paraître).

– « Herodotus », Oxford Readings in Classical Literature, R. Munson (ed.), Oxford University Press 2010 (à paraître).

– « Place and Nature of Memory in Greek Historiography », Greek Memory Theory and Practice, L. Castagnoli, P. Cecarelli (eds), Oxford University Press (à paraître).

– « L’acte d’un fou. À partir d’Aristote EN, III, 2 », Chôra. Revue d’Études anciennes et médiévales (numéro consacré à L’âme et ses discours) (à paraître).

. Mentions légales   | Contact | ©ANHIMA 2010 | Se connecter  |
Logo CNRS Logo EHESS Logo EPHE Logo Paris I Logo Paris VII