Home  >  Members  >  Associate members  >  DARBO PESCHANSKI Catherine

DARBO PESCHANSKI Catherine


Directeur de Recherches, CNRS
UMR 8163, "Savoirs, textes, langage", CNRS/ Université de Lille
Courriel : cdarbopeschanski@free.fr

> Parcours professionnel

- 1974 : École Normale Supérieure de Jeunes Filles (Fontenay aux Roses)
- 1979-1986 : Professeur de l’Enseignement du Secondaire
- 1983 : Thèse de 3e cycle (EPHE) sous la direction de Marcel Detienne : Recherches sur l’enquête hérodotéenne.
- 1983 : Admise comme membre du Centre de Recherches Comparées sur les Sociétés Anciennes, devenu Centre Louis Gernet de Recherches Comparées sur les Sociétés Anciennes, URA puis UMR 8567
- 1987-1990 : Détachement au CNRS
- 1989-1990 : Chargée de cours d’Histoire Grecque à l’Université de Caen
- 1990 : Admise au CNRS.
- 1991-1994 : Chargée de conférences à l’EHESS : Récit historique et pensée juridique en Grèce ancienne
- Directeur adjoint du Centre Louis Gernet, UMR 8567, depuis 01/01/2001 jusqu’au 01/01/2006
- Habilitation à diriger des recherches (HDR) : 12 juin 2004, Université Paris 1 : À la recherche de l’ historia des Grecs. Jury présidé par Paul Veyne (Collège de France) et composé de : François Hartog (EHESS), Annick Jaulin (Paris 1), Gregory Nagy (Harvard University), Pierre Pellegrin (CNRS), Pauline Schmitt Pantel (Paris 1).
- Directeur de Programme au Collège International de Philosophie depuis l’année universitaire 2004-2005 et jusqu’en 2009-2010
- Chargée de cours d’histoire en L1, L2, L3, Université de Paris VII : 2005/2006 ; 2006/2007 ; 2007-2008.
- Chargée de cours en littérature grecque, Université de Lille 3, 2007.
- Rattachement à l’ UMR 8163 (Savoirs, textes, langage), CNRS/ Université de Lille 1 et 3, depuis le 1er novembre 2007.

> Bibliographie

Ouvrages

Le discours du particulier. Essai sur l’enquête hérodotéenne, Paris, Le Seuil, coll. Des travaux, 1987.

O discorso do particular. Ensaio sobre a investigação de Heródoto, Brasília, Fundação Universidade de Brasília,1998.

L’historia. Commencements grecs, Gallimard, 2007.

– En préparation : Structures de l’acte politique en Grèce ancienne.

Ouvrage en collaboration

Paul Veyne, Le quotidien et l’intéressant. Entretiens avec C. Darbo-Peschanski, Paris, Les Belles Lettres, 1995.

Direction d’ouvrages

Constructions du temps dans le monde grec ancien, 2000, Paris, CNRS-Éditions.

– Dossier d’articles avec introduction, Constructions du temps en Grèce et ailleurs : point de vue comparatiste, Mètis XIII, 2001.

La citation dans l’Antiquité. Actes du Colloque de Lyon, 6-8 novembre 2002, Grenoble, Jérôme Millon, 2004.

– Dossier d’articles consacré au thème de la Normativité, Mètis N.S.8, 2010.

Articles dans des revues à comité de lecture ou chapitres de livres

– « Les logoi des autres dans les Histoires d’Hérodote », Quaderni di Storia, 22, 1985, p. 105-128.

– « Thucydide : historien, juge », Mètis II, 1, 1987, p. 109-140.

– « La vie des morts. Représentations et fonctions de la mort et des morts dans les Histoires d’Hérodote », La Parola, l’Immagine, la Tomba, Archeologia e Storia Antica X, 1988, p. 41-49.

– « Les Barbares à l’épreuve du temps », Métis IV, 2, 1989, 233-250 ; trad. En portugais : « Os bárbaros em confronto com o tempo », Gregos, Barbaros, Estrangeiros. A Cidade e Seus Outros, Rio de Janeiro, Editoria 34, p. 56-74.

– « La politique de l’histoire : Thucydide historien du présent », Annales ESC, mai-juin 1989 n°3, p. 653-675.

– « Humanidade e justiça na historiografia grega », Ética, Sao Paulo, Companhia das Lettras, 1992, p. 35-55.

– « Os tempos da história », Tempo e História, Sao Paulo, Companhia das Lettras, 1992, p. 71-88.

– « Questions de temps : entre historiographie et droit grecs », Annales ESC 6, nov.-dec. 1992, p. 1097-1112.

– « Temps de l’histoire, temps de l’historien », Invention de l’autobiographie d’Hésiode à Saint Augustin, Paris, PEN, 1993, p. 57-69.

– « Que faire? Par où commencer? Où s’arrêter? », L’inactuel, 2, Emplois du temps, 1994, p. 125-137.

– « De la cité à la politique », Introduction à la table ronde « La cité grecque », organisée par C. Darbo-Peschanski, Actes du XVIIIe Congrès International des Sciences Historiques, Montréal, 27 août-3 septembre 1995, p. 462-464.

– « Justice, guerre, ordre du monde. L’éthique des historiens grecs? », Revue de Synthèse n°4, octobre-décembre 1995, p. 527-552.

– « Juger sur paroles. Oralité et écriture dans les Histoires d’Hérodote », L’Inactuel, 4, L’oral, automne 1995, p. 161-182.

– « Fabriquer du continu. L’historiographie grecque face au temps », Storia della storiografia, 25, 1995, p. 17-34.

– « Condition humaine : condition politique. Fondements de la politique en Grèce archaïque et classique », Annales HSS, juillet-août 1996, p. 711-732.

– « Façons grecques de laisser dire et de laisser faire », Comment soigner les toxicomanes, Actes des quinzièmes Journées de Reims pour une clinique des toxicomanes 7-8 déc. 1996, l’Harmattan, 1997, p. 117-130.

– « Aitia », I Greci. Storia, cultura, arte, societa, II Una Storia greca, 2, Definizione, Torino, Enaudi, 1997, p. 1063-1084.

– « La cité, "l’oikoumène" et la guerre », Mètis IX-X, Actes du colloque d’Athènes : La Grèce ancienne et l’anthropologie de l’antiquité 9 sept.-2 oct. 1992, 1998, p. 171-187.

– « Les hommes sont des voleurs. Sur un aspect de la conception du vol en Grèce ancienne », Vols et sanctions en Méditerranée, Paris, Éditions des archives contemporaines, 1998, p. 17- 40.

– « L’historien grec ou le passé jugé », Figures de l’intellectuel en Grèce ancienne, sous la direction de Nicole Loraux et Carles Miralles, Paris, Belin, 1998, p. 143-189.

– « Pourquoi chercher des causes aux coutumes ? », Plutarque. Grecs et Romains en Questions, Entretiens d’Archéologie et d’Histoire, Saint-Bertrand-de-Comminges, Musée archéologique (EHASBC, 4), 1998, p. 21-30.

– « Les contraintes du vœu. Imprécations, serment, justice en Grèce ancienne », Cahiers du CRH, 21, 1998, p. 75-85.

– « Athènes sauveur de la Grèce : le texte d’Hérodote et le logos de la tradition », article remis en septembre 1999 ( toujours à paraître dans les actes du colloque d’Urbino, juillet 1998).

– « Temporalisations : fondements, descriptions, usages », introduction à Constructions du temps dans le monde grec ancien, sous la direction de C. Darbo-Peschanski, CNRS-Éditions, Paris, 2000, p. 2-37.

– « Historia et historiographie grecque : le temps des hommes », Constructions du temps dans le monde grec ancien, sous la direction de C. Darbo-Peschanski, Éditions du CNRS, Paris, 2000, p. 89-114.

– « Le logos qui peut raconter les origines : ‘Le discours qui existe’ chez Hérodote », Uranie, 9, 2000, p. 19-27.

– « Rire et rationalité : le cas de l’historiographie grecque », Le rire des Anciens, sous la direction M-L Desclos, actes du colloque de Grenoble décembre 1998, Jérôme Millon, Grenoble 2000, p. 203-213.

– « Les utilités dans le théâtre tragique grec, L’inactuel N.S. 5, Dispositifs de parole, 2000, p. 89-97.

– « Le prononcé de la peine de mort en Grèce ancienne », La peine de mort (droit, histoire, anthropologie, philosophie, I.S. Papadopoulos et J.-H. Robert, coll. « Droit Privé », Éditions Panthéon Assas, 2000, p. 129-137.

– « Se construire un devenir. Enquête sur les catégories grecques de l’historicité », L’antico degli Antici, a cura di G. Cajani e D. Lanza, Palermo, Palombo Editore, 2001, p. 17-29.

– « Énoncés grecs de la défaite »,Actes du colloque international, « Penser la défaite », mai 1999, Penser la défaite, sous la direction de P. Cavanel et P. Laborie, Toulouse, Privat, 2002, p. 217-225.

– « The ‘I’ of the Inquirer : the Function of Critical Discourse », Postwar French Thought, Vol. III, Antiquity, N. Loraux, G. Nagy, L. Slatkin (eds), New York, The New Press, 2001, p. 158-163.

– « Les historiens grecs et la vie civique », Actes du colloque Autres lieux du politique, Oxford, Dijon, 2002 (à paraître).

– « Historia, historicité, genre historique. Propositions pour une étude de l’historiographie grecque », Grecs et Romains aux prises avec l’histoire. Actes du colloque de Nantes et Angers, 15-12 septembre 2001, sous la direction de G. Lachenaud et D. Longrée, Rennes, PUR, 2003, p. 53-61.

– « Quand les hommes jugent les dieux », Uranie, 10, 2003, p. 23-31.

– « Devenir et objets historiques. À propos de l’œuvre de Louis Marin », Louis Marin : l’entretien. Actes du colloque de l’Arbresle avril 1999 : Signes, histoire, fictions. Autour de Louis Marin, sous la direction de F. Pousin, S. Robic, Paris, Éditions Arguments, 2003, p. 11-19.

– « Plaisirs de l’énigme, plaisirs du savoir », Mètis N.S.1, 2003, p. 35-45.

– « Aitios, aitia, aitiasthai », Lexicon Historiograficum Graecum, Edizioni della Normale, Scuola Normale Superiore di Pisa, 2004, p. 22-33.

– «Ressemblances et échos : la folie d’Oreste», Le visage et la voix, A. Gutmann et P. Sullivan (dir.), Paris, Inpress, « Explorations psychanalytiques », 2004, p. 101-110.

– «Le régime de la citation dans les FGrH de Felix Jacoby », La citation dans l’Antiquité, sous la direction de C. Darbo-Peschanski, Grenoble, éditions Jérôme Millon, 2004, p. 290-303.

– « Hétérogénéité de l’énonciation dans le discours grec et romain », introduction à La citation dans l’Antiquité, sous la direction de C. Darbo-Peschanski, Grenoble, Jérôme Millon, 2004, p. 9-21.

– «La démocratie grecque à distance », Actes de la Table ronde : La démocratie, Dijon, avril 2002, La Démocratie : patrimoine et projet, Éditions Universitaires de Dijon, 2005, p. 11-23.

– « Nicole Loraux : la belle complexité », Clio/Espace-Temps, 87-88, 2005, p. 31-37.

– « La folie pour un regard », Avez-vous vu les Érinyes ?, Dossier sous la direction de J.-L. Labarrière, Mètis N.S.4, 2006, p. 13-28.

– « Archê et archaïsme », Ta archaia dans les mondes grec et romain. Définitions et usages de la notion d’archaïsme, Ktema, 31, 2006, p. 51-64.

– « Une autre façon de faire de l’histoire », La construccio d’un passat en l’Atenes del segle V aC : Nicole Loraux (1943-2003) entre l’antropologia i la historia, Ithaca 22, 2006, p. 81-87.

– « L’autorité de l’historiographie grecque ou le paradoxe de la faiblesse», Les Autorités. Dynamiques et mutations d’une figure de référence dans l’Antiquité, D. Foucault et P. Payen (éds), Grenoble, Jérôme Millon , 2007, p. 155-169.

– «Pour une poignée de figues. Judiciarisation moderne et sycophantie ancienne», Athènes et le Politique. Dans le sillage de Claude Mossé, Paris, Albin Michel, 2007, p. 147-178.

– « The Origins of Ancient Historiography », A Companion to Greek and Roman Historiography, J. Marincola (ed), Oxford, Blackwell, 2007, p. 27-38 ; repris dans l’édition paperback, Oxford, Wiley-Blackwell, 2011, p. 27-38.

– « Civiliser en Grèce ancienne : adoucir la nature et naturaliser la force », Civilisations. Retour sur les mots et les idées, Revue de Synthèse, 129, 6e série n°1, 2008, p. 9-21.

– «Deux acteurs pour un acte. Les personnages de l’Iliade et le modèle de l’acte réparti», Le moi et l’intériorité, Gwenaëlle Aubry et Frédérique Ildefonse (éds), Paris, Vrin, 2009, p. 247-261.

– « Ordem do corpo, ordem do mundo : aitia, tekmêrion, sêmeion, historion nos tratados hippocraticos do seculo V antes de nossa era », A saude dos antigos, Miriam Campolina Diniz Peixoto (org.), Sao Paolo, Edicoes Loyola, 2009, p. 43-53.

– « L’historia d’un citoyen romain de langue grecque », Lucian of Samosata. Greek Writer and Roman Citizen, F. Mestre and P. Gomez (eds), Barcelona, UB, 2010, p. 161-168.

– «Les historicités grecques et leurs ruptures», Historicités, Christian Delacroix, François Dosse, Patrick Garcia (dir.), Paris, La découverte, 2009, p. 63-81.

– « Questions sur la normativité dans l’Antiquité grecque et romaine », Mètis N.S.8, 2010, p. 7-20.

– «L’aition dans le syllogisme scientifique»”, Journal of Ancient Philosophy, Vol. IV, 2010, Issue 1.

– « Philia et charis. La problématisation aristotélicienne », Classica. Revista Brasileira de Estudos Classicos 2010 (à paraître).

– « L’argument par signe entre les traités hippocratiques de la fin du Ve siècle et les traités biologiques d’Aristote », Aristote, causes et actions (à paraître).

– «Herodotus», Oxford Readings in Classical Literature, R. Munson (ed.), Oxford University Press 2010 (à paraître).

– « Place and Nature of Memory in Greek Historiography », Greek Memory Theory and Practice, L. Castagnoli, P. Cecarelli (eds), Oxford University Press (à paraître).

– « L’acte d’un fou. À partir d’Aristote EN, III, 2 », Chôra. Revue d’Études anciennes et médiévales (numéro consacré à L’âme et ses discours) (à paraître).

Legal notice  | Contact | ©ANHIMA 2010 | Sign in  |
Logo CNRS Logo EHESS Logo EPHE Logo PSL Logo Paris I Logo Paris VII