Accueil  >  Manifestations  >  Colloques  >  Colloque international "Une autre façon d’être Grec : interactions et (...)

Colloque international "Une autre façon d’être Grec : interactions et productions des Grecs en milieu colonial"

Colloque international organisé par Michela COSTANZI (Université de Picardie Jules Verne/TrAme) et Madalina DANA (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/ANHIMA)
 
Vendredi 18 et samedi 19 novembre 2016
Logis du Roy à Amiens - Salle Vasari, INHA à Paris
 

Présentation :

Le paysage de la recherche sur l’essaimage des Grecs en Méditerranée a été marqué, ces dernières années, par un intérêt soutenu pour des phénomènes d’hybridation et d’interpénétration culturelle. Tout en rendant hommage au travail savant qui a permis de très importantes avancées dans la connaissance des « mondes coloniaux », nous proposons, à travers cette rencontre, une approche différente des échanges qui caractérisaient ces sociétés. Les transferts et les contacts restent au cœur de notre recherche, car il s’agit non pas de s’opposer, mais d’intégrer les nouvelles connaissances produites par la network theory et la Middle Ground theory.
Nous proposons en revanche d’aborder moins les interactions entre les Grecs et les populations locales que les productions originales des Grecs en milieu colonial. Autrement dit, ce que les Grecs ont réussi à produire de nouveau, soit en transformant leur héritage culturel, soit en exploitant les ressources qu’ils ont trouvées sur place, soit en subissant l’influence des autres Grecs. Ce sont notamment les contacts avec ces derniers qui nous intéressent, qu’il s’agisse des Grecs vivant eux-aussi dans les apoikiai (à savoir les voisins), des habitants de la métropole plusieurs années après la fondation de la nouvelle cité, ou bien des Grecs issus des autres cités du bassin méditerranéen. En privilégiant les échelles d’échanges, on peut s’interroger sur la place des connexions locales dans la constitution d’une culture commune régionale et sur et sur les traits originaux de cette culture.
Par conséquent, cette rencontre vise à mettre en évidence les productions nouvelles des Grecs des apoikiai, donc dans un contexte nouveau, par des acteurs variés et grâce à des types de contacts inédits. En premier lieu, on suivra la piste des transformations civiques, politiques et institutionnelles. Un autre volet concernera les faits culturels et la « culture coloniale » : religions et fêtes, rites et cultes funéraires, alphabet et langue, formes d’écritures, créations littéraires et artistique. Enfin, en étroit rapport avec la deuxième direction, nous allons nous intéresser aux différents types de productions matérielles : céramiques, métaux, statuaire, ou toute autre forme de production illustrant les transformations d’un patrimoine sans cesse renouvelable qui est celui des zones d’interaction et d’échange.
 
Télécharger le programme

Mentions légales  | Contact | ©ANHIMA 2010 | Se connecter  |
Logo CNRS Logo EHESS Logo EPHE Logo PSL Logo Paris I Logo Paris VII