Accueil  >  Membres  >  Membres associés  >  IRIBARREN Leopoldo

IRIBARREN Leopoldo


Université de Leyde (Pays-Bas), chargé de recherche et d’enseignement
Courriel : l.iribarren[at]me.com

> Thèmes de recherches

∙ Philosophie présocratique
∙ Poésie archaïque
∙ Pensée de la technique en Grèce ancienne
∙ Histoire des théories esthétiques

> Parcours professionnel

∙ 2009 Doctorat en sciences du langage, EHESS
∙ 2009-2010 Boursier de recherches postdoctorales au Centre Léon Robin (UMR 8061)
∙ 2011-2012 « Fellow » du Harvard University Center for Hellenic Studies
∙ 2013 Marie Curie – European Union COFUND, Centre Léon Robin (UMR 8061)
∙ 2014 Spinoza Grant – Université de Leyde (Pays-Bas)
∙ 2014- Chargé de cours et de recherche (« Lecturer ») dans le programme « Master in Classics and Classical Civilization », Université de Leyde (Pays-Bas)

> Bibliographie

Monographies :

Fabriquer le monde : technique et cosmogonie dans la poésie grecque archaïque, Classiques Garnier, Collection Kaïnon, Paris, 2018.

Direction d’ouvrages :

– avec André Laks, numéro thématique Philosophie Antique 13, L’analogie comme mode connaissance, 2013.

En collaboration :

– avec André Laks et Glenn Most, Early Greek Philosophy (9 vols.), édition et traduction, Loeb Classical Library, Cambridge Mass, 2016.

– avec André Laks et Glenn Most, Les débuts de la philosophie, Fayard, Paris, 2016.

Articles :

­­­– « Le Bouclier d’Achille (Iliade, XVIII) comme objet théorique, de l’Antiquité tardive au XVIIIe siècle. Entre la concordance des arts et leur différence spécifique », dans Pierre Caye et Florence Malhomme (éds.), Quand l’art se dit et se pense, Paris, p. 49-73, 2018.

– « De verwoestende schoonheid van een schild. De woede van Achilles in Homerus’ Ilias », dans J. de Jong, Ch. Pieper, A. Rademaker (éds.), Beïnvloeden met emoties. Pathos en retorica, Amsterdam, 2015.

– « Sophistique contre cosmologie : à propos d’une allusion à Parménide dans les Nuées d’Aristophane », dans A. Laks et R. Saetta-Cottone (éds.), Socrate et les présocratiques dans les Nuées d’Aristophane, Paris, p. 133-49, 2013.

– « Les peintres d’Empédocle (DK 31 B23) : enjeux et portée d’une analogie préplatonicienne », Philosophie Antique 13, 2013, p. 83-115, 2013.

– « The Shield of Achilles (Il. XVIII, 478-608) and Simonides’ Apothegm on Painting and Poetry (T101 Poltera). Some thoughts on the fruitfulness of a well-matched couple », Poetica. Zeitschrift für Sprach und Literaturwissenschaft 45, p. 289-312, 2012.

– « Langage, mythe et philologie dans la Philosophie des formes symboliques d’Ernst Cassirer », Revue germanique internationale n. s. 15, p. 95-114, 2012.

– « Du muthos au logos. Le détour par la pragmatique des discours », Labyrinthe 28, p. 133-144, 2007.

– « Rationalisations de la croyance : La construction de la pistis comme philosophème chez Parménide et Empédocle », Revue de Philosophie Ancienne 24, p. 63-82, 2006.

Comptes-rendus :

– V. Du Sablon, Le système conceptuel de l’ordre du monde dans la pensée grecque à l’époque archaïque, dans Gnomon 89, heft 6, p. 553-54, 2017

– A. Andurand, Le mythe grec allemand. Histoire d’une affinité élective, dans Bryn Mawr Classical Review, 2015.01.49

– C. Partenie, Plato’s Myths, dans Philosophie Antique 14, p. 328-31, 2014

– M. M. Sassi, Gli inizi della filosofia : in Grecia, dans Philosophie Antique 10, p. 265-69, 2010.

– « De la pertinence d’un motif idéaliste » (c. r. de A. Laks, Le vide et la haine. Eléments pour une histoire archaïque de la négativité et Introduction à la “philosophie présocratique”) Mètis 6 n. s., p. 299-313, 2008.

– M. M. Sassi, La construzione del discorso filosofico nell’età dei Presocratici, dans Philosophie Antique 7, p. 262-65, 2007.

– « La nature aime à se cacher : les replis du voile » (c.r. de P. Hadot, Le voile d’Isis. Essai sur l’idée de Nature), Critique 695, Paris, p. 271-84, 2005.

– P. Falguières, La chambre des merveilles, dans Les Cahiers du Musée national d’art moderne 85, Paris, p. 121-23, 2003.

À paraître :

– avec Hugo Koning, Hesiod and the Presocratics : Re-thinking the beginings of Greek Philosophy.

– « Le mythe de Prométhée dans la Théogonie d’Hésiode : composition et connaissance », in M.-L. Desclos (éd.), La poésie archaïque comme discours de savoir, Collection Kaïnon, Classiques Garnier, Paris.

– « Vérité et référence : l’adresse des Muses à Hésiode (Theog. 26-28) et son interprétation par Xénophane et Parménide », dans F. Baghdassarian et J.-B. Gourinat (éds.), L’interprétation philosophique des mythes religieux, Paris, Vrin.

Mentions légales  | Contact | ©ANHIMA 2010 | Se connecter  |
Logo CNRS Logo EHESS Logo EPHE Logo PSL Logo Paris I Logo Paris VII