Accueil  >  Recherche  >  Projet 2019-2023  >  Axe 4 : Corpus et constitution des savoirs  >  Monnaie et société dans les mondes grec et romain

Monnaie et société dans les mondes grec et romain

responsables :

François de Callataÿ (EPHE) et Antony Hostein (EPHE)

membres titulaires :

Michel Amandry (DE honoraire, EPHE) ; François de Callataÿ (DE, EPHE) ; Philippe Charnotet (chargé de conservation, Musée Carnavalet) ; Kévin Charrier (doctorant, EPHE) ; Vincent Drost (chargé d’études, BNF) ; Antony Hostein (DE, EPHE) ; Ludovic Trommenschlager (doctorant, EPHE)

> Présentation

Enjeux, objectifs, fonctionnement

Pour l’équipe ANHIMA, le programme a vocation à maintenir à un haut niveau l’étude historique de la documentation numismatique et implique des collaborations avec d’autres chercheurs de l’équipe ainsi que des doctorants. Comme pour le précédent quinquennal (2014-2018), les études menées dans le cadre de ce programme gravitent autour du fait monétaire, mais en élargissant les perspectives à la fois du point de vue de la chronologie (ouverture vers l’époque hellénistique) et des monnayages étudiés (monnayages locaux et étatiques).
Le travail portera avant tout sur la documentation primaire : études quantitatives des monnaies ; catalogage sous la forme de corpus de référence (RPCRoman Provincial Coinage, part. RPC V-2 : la province d’Asie sous les Sévères en coll. avec Jérôme Mairat d’Oxford, cf. http://rpc.ashmus.ox.ac.uk/project/). La dimension archéologique de l’objet monétaire ne sera pas oubliée avec deux projets doctoraux en cours sur ces questions portant l’un et l’autre sur la Gaule antique (Ludovic Trommenschlager et Kévin Charrier). On accordera un intérêt plus particulier à l’histoire de la discipline numismatique et à l’historiographie (projet FINAFontes Inediti Numismaticae Antiquae dirigé par François de Callataÿ). Enfin, le programme visera à exploiter ces monnayages en tant que sources historiques, en mobilisant des spécialistes de la monnaie et de l’histoire de l’Orient hellénistique et romain. Ce travail comportera plusieurs opérations. Il s’appuiera pour la période 2019-2021 sur un Programme International de Coopération Scientifique (PICS) du CNRS intitulé « D3 » (coord. Antony Hostein). Ce PICS, conduit avec des collègues turcs de plusieurs universités, en particulier avec Zeynep Çismely Ögün (Professeur, Université d’Ankara), vise à étudier l’histoire des Dardanelles et de la mer de Marmara aux IIe-IVe siècles de notre ère. Une attention particulière sera portée aux identités régionales à travers les revers des monnaies. Cette enquête sera développée dans le cadre d’une collaboration étroite avec les collègues du programme CHORA (Axe 3).
Au niveau local et international, le programme va permettre d’entretenir les liens étroits tissés entre l’UMR ANHIMA d’une part et le Cabinet des Médailles de la BnF, regroupées au sein d’un pôle commun, celui de l’INHA et du carré Colbert (Paris IIe). Les relations avec les musées seront élargies au musée Carnavalet-Histoire de la ville de Paris. Les collaborations internationales avec les collections numismatiques de Bruxelles et d’Oxford (part. http://chre.ashmus.ox.ac.uk/) seront prolongées, de même que celles avec différents musées et institutions localisés en Tunisie et en Turquie.

> Projets

Événements scientifiques

– Journée d’études : « La monnaie en contexte. Dater la monnaie/Dater le contexte », journée co-organisée par L. Trommenschalger (EPHE) et J.-P. Duchemin (Univ. de Lille).
8 février 2019, à l’université de Lille, Campus du Pont-de-Bois, salle des colloques de la Maison de la Recherche.
Contact : ludovic.trommenschlager@live.fr

Mentions légales  | Contact | ©ANHIMA 2010 | Se connecter  |
Logo CNRS Logo EHESS Logo EPHE Logo PSL Logo Paris I Logo Paris VII