Home  >  News  >  Conférences d’Ilya Arkhipov (professeur invité de l’EHESS)

Conférences d’Ilya Arkhipov (professeur invité de l’EHESS)

Séminaire "Savoir et culture matérielle au Proche-Orient Ancien (IIIe-Ier millénaire av. J.-C.)"

Ilya Arkhipov, professeur à Moscou à l’Institut d’études orientales et classiques et à l’École supérieure d’économie, professeur invité de l’EHESS par Grégory Chambon donnera quatre conférences :
 
“Le roi, le palais et l’État en Mésopotamie ancienne :
les dimensions économique et juridique”

Mardi 19 mars 2019 de 9h à 11h salle Peiresc, INHA
Il n’y a pas de mot « État » en Sumérien et Akkadien. On doit rechercher les significations de ce concept moderne parmi les différentes connotations des mots qu’on traduit conventionnellement comme « roi » et « palais ». Dans les domaines économique et juridique, le rapport entre ces deux termes, ainsi que de chaque terme avec notre propre idée de « l’État », est particulièrement complexe.
 
“Les savoir-faire administratifs à travers des documents comptables
de Mari (Syrie, XVIIIe s. av. J.-C.) : 1ère partie”

Mardi 19 mars 2019 de 15h à 17h salle 5, 105 bd Raspail 75006 Paris
Les archives « royales » ou « palatiales » mésopotamiennes contiennent des milliers de documents « administratifs » enregistrant des transactions de biens divers. Les études récentes des archives de Mari (Syrie, XVIIIe s. av. J.-C.) ont permis de redéfinir la raison d’être de ces documents. Comment ce système fonctionnait-il exactement et quel était son objectif ?
 
“Les savoir-faire administratifs à travers des documents comptables
de Mari (Syrie, XVIIIe s. av. J.-C.) : 2e partie”

Vendredi 22 mars 2019 de 9h à 11h salle 6, 105 bd Raspail 75006 Paris
En continuation de la conférence précédente, il sera démontré que les documents comptables constituaient en réalité des « accords » juridiques entre le roi et un fonctionnaire palatial, qui avaient pour but principal d’établir le bilan du fonctionnaire : les biens étaient crédités et débités sur son « compte », puis ses recettes, ses dépenses et son stock étaient soldés dans le cadre de la procédure régulière d’« apurement des comptes ».
 
“Fonctionnaires d’état ou domestiques du roi ? La vie et le savoir
des professionnels du palais mésopotamien”

Vendredi 29 mars 2019 de 9h à 11h salle 6, 105 bd Raspail 75006 Paris
Plusieurs catégories sociales et professionnelles étaient liées au roi et au palais d’une manière ou d’une autre. Il s’agit aussi bien des membres de la famille du roi, des habitant(e)s du palais et notamment du harem, les hauts dignitaires civiles ou militaires, du clergé, des petits gestionnaires des stocks palatiaux, des artisans des ateliers royaux, des locataires des champs palatiaux, des marchands agents du palais, etc., souvent, quoique pas toujours, définis comme les « serviteurs du roi » ou « serviteurs du palais ». Comment reconstruit-on le statut juridique, le savoir professionnel et la vie quotidienne de ces catégories de personnes ?

Legal notice  | Contact | ©ANHIMA 2010 | Sign in  |
Logo CNRS Logo EHESS Logo EPHE Logo PSL Logo Paris I Logo Paris VII