Accueil  >  Membres  >  Membres permanents  >  ISMARD Paulin

ISMARD Paulin


Maître de conférences en histoire grecque, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Membre de l’Institut Universitaire de France (promotion 2015)
Co-responsable éditorial (avec François de Polignac) de la revue Cahiers Mondes Anciens
Membre du comité de rédaction de la revue Genèses. Sciences sociales et histoire

 
Mél. : p.ismard[at]club-internet.fr
Page academia : https://univ-parisi.academia.edu/PaulinIsmard

> Domaines de recherche

• Histoire sociale de l’Athènes classique et hellénistique
• L’esclavage en Grèce ancienne
• Histoire du droit grec

> Parcours professionnel

• École Normale Supérieure de Lyon (1998/2003)
• Agrégation d’Histoire (2002)
• A.M.N. puis A.T.E.R. à l’Université Paris 1 (2003-2008)
• A.T.E.R. à l’Université Paris Est Marne-la-Vallée (2008-2010)
• Maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (2010-)
• Center for Hellenic Studies of Washington DC (2013)
• Institute for Advanced Study of Princeton (2015-2016)

> Bibliographie

Ouvrages

La cité des réseaux. Athènes et ses associations, VIe-Ier siècle av. J.-C., Publications de la Sorbonne, 2010 (Prix de la SOPHAU 2009).

Chronologie de la Grèce ancienne, Points-Seuil, Paris, 2010 .

– avec V. Azoulay éd., Clisthène et Lycurgue d’Athènes. Autour du politique dans la cité classique, Paris, 2011.

L’événement Socrate, Flammarion, Paris, 2013 (Prix du livre d’histoire du Sénat 2014, Prix Emile Perreau-Saussine 2014). Traduction espagnole : El acontecimiento Socrates, Agalmata, 2016, trad. G. Leguizamon

– avec D. Cordier, De l’Histoire à l’histoire, Gallimard, Paris, 2013.

La démocratie contre les experts. Les esclaves publics en Grèce ancienne, Seuil, Paris, 2015 (Grand Prix des Rendez-Vous de l’Histoire de Blois 2015 ; Prix François de Millepierres de l’Académie Française, 2016). Traduction anglaise : Democracy’s slaves. A Political History of Ancient Greece, Harvard U.P., 2017, trad. J. M. Tod

Articles

– avec E. Rosenblieh, « Instituer la communauté », Hypothèses [En ligne] 1, 2005, p. 133-141. URL : http://www.cairn.info/revue-hypotheses-2005-1-page-105.htm

– « Le désassemblage démocratique ou la cité antiplatonicienne », Geste 2, 2005, p. 36-43.

– avec L. Dousson, coordination, du dossier « Témoignage et histoire », Geste 3, 2006, p. 20-101.

– « Les associations en Attique de Solon à Clisthène », J.-C. Couvenhes et S. Milanezi (éd.), Individus, groupes et politique à Athènes de Solon à Mithridate, Tours, 2007, p. 17-33.

– « La construction du fait associatif en droit athénien et les limites de la notion de personnalité juridique », Dike 10, 2007, p. 57-83.

– avec V. Azoulay, « Les lieux du politique dans l’Athènes classique : entre structures institutionnelles, idéologies civiques et pratiques sociales », P. Schmitt Pantel et F. de Polignac (éd.), Athènes et le politique. Dans le sillage de Claude Mossé, Paris, 2007, p. 271-309.

– coordination du dossier « Présent de l’esclavage », Geste 6, 2009, p. 261-322.

– « Le corps de l’esclave. Figures de l’esclave dans les droits anciens », Geste 6, 2009, p. 307-322.

– « Clisthène et les associations : le politique « par le bas » », dans V. Azoulay et P. Ismard (éd.), Clisthène et Lycurgue d’Athènes. Autour du politique dans la cité classique, Paris, 2011, p. 165-174.

– avec V. Azoulay, « Clisthène et Lycurgue d’Athènes : le politique à l’épreuve de l’événement », dans V. Azoulay et P. Ismard (éd.), Clisthène et Lycurgue d’Athènes. Autour du politique dans la cité classique, Paris, 2011, p. 5-13.

– « Les esclaves publics des cités grecques : qu’est-ce qu’un statut personnel ? », EKEIED 43, 2011, p. 27-41.

– « Les génè athéniens de la basse époque hellénistique : naissance d’une aristocratie ? », dans P. Fröhlich et P. Hamon (éd.), Groupes et associations dans les cités grecques (IIIe s. av. J.-C.-IIe s. ap. J.-C.), Paris, 2012.

– « Le public et le civique dans la cité grecque : hypothèses à partir d’une hypothèse », dans V. Azoulay, F. Gherchanoc et S. Lalanne (éd.), Le banquet de Pauline Schmitt Pantel, Paris 2012, p. 317-329.

– « Le périmètre de la légalité dans l’Athènes classique : réponse à Robert Wallace », dans Symposion 2011. Akten der Gesellschaft für griechische und hellenistische Rechtsgeschichte 23, Vienne, 2012, p. 127-134.

– « Réseaux sociaux et rituels civiques : comment se construit un "savoir public" dans l’Athènes classique ? », dans A. Macé éd., Le savoir public. La vocation politique du savoir en Grèce ancienne , Besançon, 2013, p. 465-470.

– « Public Slaves, Politics and Expertise in classical Athens », CHS Research Bulletin 1, no. 2 (2013) (http://nrs.harvard.edu/urn-3:hlnc.essay:IsmardP.Public_Slavery_Politics_and_Expertise_in_Classical_Athens.2013)

– « Classes, ordres, statuts : la réception française de la sociologie finleyenne et le cas Pierre Vidal-Naquet », Anabases 19, 2014, p.39-53.

– « Nicole Loraux. L’audace d’être historienne », La vie des idées, sept. 2014 (http://www.laviedesidees.fr/Nicole-Loraux-l-audace-d-etre.html)

– « Le simple corps de la cité. Les esclaves publics et la question de l’État grec », Annales. Histoire, Sciences Sociales, 69. 3, juill.-sept. 2014, p. 723-751.

– ""Playing with Scales" in the classical city. The case of the Marathonian Tetrapolis", in C. Taylor et K. Vlassopoulos eds., Communities and Networks in the Ancient Greek World, Oxford, 2015, p. 80-100.

– "Démocratie", dans C. Gauvard et J.F. Sirinelli éds., Dictionnaire de l’historien, Paris, PUF, 2015, p. 162-164.

- « Les fourmis de Palo Alto parlent grec » [Préface à J. Ober, L’Enigme grecque. Histoire d’un miracle économique et démocratique, Paris, La Découverte, 2017, p. 7-15]

- « Ecrire l’histoire de l’esclavage. Entre approche globale et perspective comparatiste, Annales HSS, 2017, 1, p. 9-43 (trad. angl :“Writing the History of Slavery, between comparatism and global perspective”).

- (avec V. Azoulay), “The City in Chorus. For a Choral History of the Athenian Society”, dans A. Erskine éd., Ancient Greek History and Contemporary Social Science, Edinburgh U. P., Edinburgh.

- (avec V. Azoulay), « Honneurs et déshonneurs. Autour des statuts juridiques dans l’Athènes classique », dans C. Moatti et C. Müller éds., Les statuts personnels à l’épreuve de l’espace, Paris, Presses Universitaires de Nanterre, 2017.

Comptes-rendus

– C. De Oliveira Gomes, La cité tyrannique, Rennes, 2008 dans Annales H.S.C., septembre-octobre 2009.

– K. Vlassopoulos, Unthinking the Greek Polis. Ancient Greek History Beyond Eurocentrism, Cambridge, 2007, dans Annales H.S.C., septembre-octobre 2009.

– M. Haake, C. Mann et R. von den Hoff, Rollenbilder in der athenischen Demokratie : Medien, Gruppen, Räume im politischen und sozialen System, Wiesbaden 2009, dans Antiquité classique, 2011.

– G. Weber, Die Verfassung der Athener. Ub. u. Kommentar, Darmstadt, 2010, Antiquité classique, 2011.

– I . Arnoutoglou, D. Mirhady et M. Sundahl, A new working bibliography on ancient greek Law, Athènes, 2011, Antiquité classique, 2011.

Mentions légales  | Contact | ©ANHIMA 2010 | Se connecter  |
Logo CNRS Logo EHESS Logo EPHE Logo PSL Logo Paris I Logo Paris VII