Accueil  >  Manifestations  >  Colloques  >  MANTEIA. Pratiques et imaginaire de la divination grecque antique

MANTEIA. Pratiques et imaginaire de la divination grecque antique

XIIIe Colloque international du C.I.E.R.G.A.

(Centre International d’Étude de la Religion Grecque Antique)
 
les 6, 7 et 8 octobre 2011
Paris INHA, salle Vasari
 
Télécharger le programme
 
La mantique, qu’elle prenne la forme de la consultation oraculaire ou d’autres types de divination, occupait une place de première importance dans les sociétés antiques, dans le domaine public comme dans la vie privée.. Elle a évidemment fait l’objet de nombreuses études. Cela ne signifie pas que la question de la divination grecque ne doive et ne puisse être réexaminée. Pour plusieurs raisons, le thème mérite une attention renouvelée. La découverte ou la publication de nouveaux documents modifient les idées qu’on pouvait se faire du fonctionnement de certains oracles et de la composition de leur « clientèle ». Les modèles qui ont longtemps dominé l’interprétation des phénomènes mantiques appellent aussi un réexamen critique. La place prépondérante accordée à Delphes, par exemple, tend à reléguer au second rang une très grande variété de pratiques et à imposer un modèle de sanctuaire oraculaire dont la validité peut être remise en cause. Au-delà d’Apollon ou de concert avec lui, il convient aussi de mieux évaluer le rôle de bien d’autres divinités et puissances intervenant dans le champ de la divination dans des circonstances et selon des modalités qui doivent être définies avec précision. Enfin, des idées devenues courantes dans l’historiographie contemporaine, mais fondées sur des analyses désormais « datées », doivent être réévaluées à la lumière de l’évolution récente des sciences religieuses. Le colloque est consacré à l’ensemble de ces mises au point.

Mentions légales  | Contact | ©ANHIMA 2010 | Se connecter  |
Logo CNRS Logo EHESS Logo EPHE Logo PSL Logo Paris I Logo Paris VII