Accueil  >  Membres  >  Membres permanents  >  DANA Madalina

DANA Madalina


Maître de conférences en histoire grecque, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Mél. : m_firicel[at]yahoo.com ; Madalina-Claudia.Dana[at]univ-paris1.fr
Page academia.edu : https://univ-paris1.academia.edu/MadalinaDana

Rattachement aux programmes d’ANHIMA :

・DIKTYNNA : Réseaux civiques et dynamiques institutionnelles, sociales
et culturelles dans l’Egée, le Pont et l’Asie Mineure aux époques hellénistique
et impériale
・GRECS : Les Grecs, des Romains dans l’Empire : Culture et Société
・Droit grec et hellénistique
・Gouvernements et cultures politiques dans l’Empire romain

> Domaines de recherche

・Histoire culturelle des cités grecques, épigraphie et iconographie grecques
・Réseaux et échanges entre cités
・La correspondance grecque sur plomb et sur tesson
・Centres culturels, Pont-Euxin, Asie Mineure
・Identités culturelles

> Parcours professionnel

・DEA en histoire et civilisations, EHESS, 2004.
・Doctorat en histoire et civilisation, sous la direction de Chr. Jacob : « La vie culturelle des cités grecques du Pont-Euxin », EHESS, 2008.
・ATER en sciences sociales de l’Antiquité à l’EHESS, 2007-2008.
・ATER en histoire ancienne à l’Université Rennes 2, 2008-2009.
・ATER en histoire grecque à l’Université Paris 7-Denis Diderot, 2009-2011.
・Maître de conférences d’histoire grecque à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne depuis septembre 2011.
・Center for Hellenic Studies of Harvard (2014-2015)
・Membre junior de l’Institut Universitaire de France (2015-2020)

> Collaborations internationales

・Membre du projet international « External Relations of the Pontic Greek Cities in the Hellenistic and Roman Times : A Multidisciplinary Approach » (coordinateur V. Cojocaru), Université Al. I. Cuza, Iaşi – Musée d’histoire de Constantza – Kommission für Alte Geschichte und Epigraphik, Munich – Université de Trier – Université Waterloo (Canada) (2011-2016).
・Membre du projet international « Ethnic Identities and Diplomatic Affiliations of the Bosporan Kingdom » (coordinateur A. Coşkun, Université de Waterloo, Canada) (2017-2022).
・Co-responsable du programme « Étude des Réseaux intellectuels Greco-Romains hellénistiques et impériaux » (avec P. Christias et P. Christodoulou, Université de Chypre) (2017-2019).

> Enseignement et concours

  • Expérience d’enseignement au niveau L1-L3 et Master.
  • Expérience d’enseignement dans des concours d’agrégation et CAPES (Paris 1).
  • Membre du jury du CAPES d’Histoire-Géographie (écrit et oral) en 2014.

> Organisation de colloques

– Deuxième journée d’études des doctorants des centres Louis Gernet – Gustave Glotz – Équipe Phéacie : Colonies et colonisation dans les mondes grec et romain : appropriation du territoire et espaces partagés, Paris, 7 mars 2009 (avec C. Blonce).
– Journée d’études dans le cadre du programme Diktynna : Identités civiques, identité régionale autour des Détroits des Dardanelles et du Bosphore, 23 mars 2013 (avec F. Prêteux).
– Colloque international Interconnectivity in the Mediterranean and Pontic World during the Hellenistic and Roman Periods, Constantza, 8-12 juillet 2013 (avec V. Cojocaru et A. Coşkun).
– Colloque international La cité interconnectée : transferts et réseaux institutionnels, religieux et culturels aux époques hellénistique et impériale, Paris, 24-25 juin 2016 (avec I. Savalli-Lestrade)
– Colloque international Une autre façon d’être Grec : interactions et productions des Grecs en milieu colonial, Paris-Amiens, 18-19 novembre 2016 (avec M. Costanzi)

> Bibliographie

Ouvrages

Culture et mobilité dans le Pont-Euxin. Approche régionale de la vie culturelle des cités grecques, Bordeaux, Ausonius, 2011 (Scripta Antiqua 37). (Prix Zographos de l’Association des Études Grecques, 2013 )

– avec C.-G. Schwentzel (dir.), Les diasporas grecques VIIIe-IIIe s., Neuilly, Atlande, 2012.

Direction d’ouvrages

Colonies et colonisation dans les mondes grec et romain : appropriation du territoire et espaces partagés - Deuxième journée d’étude doctorale du centre ANHIMA, 7 mars 2009 (avec C. Blonce), Cahiers « Mondes anciens » [en ligne] 2, 2011.

Interconnectivity in the Mediterranean and Pontic World during the Hellenistic and Roman Periods (Actes du colloque international, Constantza, 8-12 juillet 2013) (avec V. Cojocaru et A. Coşkun), Cluj, 2014.

Identités civiques, identité régionale autour des Détroits des Dardanelles et du Bosphore (Actes de la journée d’études du centre ANHIMA, Paris, 23 mars 2013) (avec F. Prêteux), Besançon, 2016 (DHA Suppl. 15).

Articles

– « Écrivains originaires de Callatis », Studii si Cercetari de Istorie Veche si Arheologie 52-53, 2001-2002, p. 133-156.

– « L’orateur Isokratès d’Apollonia du Pont, le successeur d’Isocrate », Studii Clasice 37-39, 2001-2003, p. 41-63.

– « Histoires locales dans le Pont Euxin ouest et nord. Identité grecque et construction du passé », Il Mar Nero 5, 2001-2003, p. 91-111 (avec D. Dana).

– « Lettre sur plomb d’Apatorios à Léanax. Un document archaïque d’Olbia du Pont », ZPE 148, 2004, p. 1-14.

– « Miscellanea », Studii si Cercetari de Istorie Veche si Arheologie 54-56, 2003-2005, p. 249-258 (avec D. Dana).

– « Lettres grecques dialectales nord-pontiques (sauf IGDOP 23-26) », REA 109 (1), 2007, p. 67-97.

– « Éducation et culture à Istros. Nouvelles considérations » (avec un Appendice : « Kestianos et Moschion de Tomi. La stèle d’un couple de lettrés »), Dacia N.S. 51, 2007 (Écrits de philologie, d’épigraphie et d’histoire ancienne. À la mémoire de D. M. Pippidi), p. 185-209.

– « Centre et périphérie : la mobilité culturelle entre la mer Noire et le monde méditerranéen dans l’Antiquité », dans Chr. Jacob (éd.), Lieux de savoir. Espaces et communautés, Paris, 2007, p. 924-941.

– « Traditions de fondation dans l’épigraphie de Sinope », REG 120, 2007, p. 511-525.

– « Cultes locaux et identité grecque dans les cités du Pont-Euxin », Les Études Classiques 75, 2007, p. 171-186.

– « Les médecins du Pont-Euxin à l’étranger : une “itinérance du savoir” », Classica et Christiana 3, 2008, p. 109-130.

– « Sur quelques noms théophores à Istros (Istrodôros, Iètrodôros, Achillodôros) », Ancient West & East 9, 2008, p. 235-241 (avec D. Dana).

– « Alphabets et exercices scolaires dans deux cités du Pont ouest : Istros et Tyras », ZPE 171, 2009, p. 71-82.

– « Une stèle de Byzance retrouvée », Gephyra 7, 2010, p. 167-171.

– « Les relations des cités grecques du Pont-Euxin ouest et nord avec les centres cultuels du monde grec », Ancient Civilizations from Scythia to Siberia 17, 2011, p. 47-70.

– « Le renouveau identitaire des colonies grecques à l’époque impériale : Ioniens et Doriens dans le Pont-Euxin », dans Le monde colonial grec et romain, entre héritage et identité locales (Actes de la journée d’études doctorale ANHIMA, 7 mars 2009), Cahiers « Mondes anciens » [en ligne] 2, 2011.

– « La femme-médecin Mousa de Byzance » et « La poétesse épique Aristodama de Smyrne », dans V. Sebillotte Cuchet, S. Boehringer (dir.), Hommes et femmes dans l’Antiquité gréco-romaine, Paris, 2011, p. 42-44 et 98-101.

– « Pontiques et étrangers dans les cités de la mer Noire : le rôle des citoyennetés multiples dans l’essor d’une culture régionale », dans A. Heller, A.-V. Pont (éds.), Patrie d’origine et patries électives : les citoyennetés multiples dans le monde grec d’époque romaine. Actes du colloque international de Tours, 6-7 novembre 2009, Bordeaux, 2012 (Scripta Antiqua 40), p. 249-266.

– « Entre Crimée et Bosphore : d’une Parthénos à l’autre », Mètis N.S.10, 2012, p. 289-308.

– « Mobilité et destins croisés : les réseaux culturels des cités du Pont-Euxin », dans L. Capdetrey, J. Zurbach (éds.), Mobilités grecques. Mouvements, réseaux, contacts en Méditerranée, de l’époque archaïque à l’époque hellénistique, Bordeaux, 2012 (Scripta Antiqua 46), p. 199-217.

– « Le ‘centre’ et la ‘périphérie’ en question : deux concepts à revoir pour les diasporas », dans L. Martinez-Sève (éd.), Les diasporas grecques du VIIIe à la fin du IIIe siècle av. J.-C., Actes du colloque de la SOPHAU, Université Charles-de-Gaulle-Lille 3, 11 et 12 mai 2012, Toulouse, 2012 (Pallas, 89, 2012), p. 57-76.

– « L’intégration des indigènes dans les structures civiques de deux cités du Pont Gauche à l’époque impériale », dans P. Fröhlich, P. Hamon (éds.), Groupes et associations dans les cités grecques (IIIe siècle av. J.-C.-IIe s. ap. J.-C.). Actes de la table ronde de Paris, INHA, 19-20 juin 2009, Genève, 2013, p. 277-305 (avec D. Dana).

– « La cité de Byzance aux époques hellénistique et impériale : un centre culturel avant Constantinople », dans G. R. Tsetskhladze et alii (éds.), Proceedings of the Fourth International Congress on Black Sea Antiquities Istanbul, 14th–18th September 2009, Oxford, 2013 ([BAR Intern. Series 2517), p. 29-38.

– « Femmes et savoir médical dans les mondes antiques », dans A. Gargam (éd.), Femmes de sciences de l’Antiquité au XIXe siècle. Réalités et représentations, Dijon, 2014, p. 21-41.

– « Étudiants et enseignants du Pont-Euxin à l’étranger d’après les données épigraphiques », dans V. Cojocaru, Chr. Schuler (éds.), Die Außenbeziehungen pontischer und kleinasiatischer Städte in hellenistischer und römischer Zeit (Constantza, 20-24 septembre 2010). Akten einer deutsch-rumänischen Tagung in Constanța, 20.-24. September 2010, Stuttgart, 2014, p. 121-140.

– « Cyzique, une cité au carrefour des réseaux culturels du monde grec », dans M. Sève, P. Schlosser (éds.), Cyzique, cité majeure et méconnue de la Propontide antique, Metz, 2014, p. 195-224.

– « "Le banquet des sophistes" : représentation funéraire, représentation sociale sur les stèles de Byzance aux époques hellénistique et romaine », dans L. Ruscu, S. Nemeti (éds.), Banquets of Gods, Banquets of Men. Conviviality in the Ancient World, Cluj, 2014, p. 345-371.

– « D’Héraclée à Trapézonte : cités pontiques ou micrasiatiques ? », dans V. Cojocaru, A. Coşkun, M. Dana (éds.), Interconnectivity in the Mediterranean and Pontic World during the Hellenistic and Roman Periods (Actes du colloque international, Constantza, 8-12 juillet 2013), Cluj, 2014, p. 133-153.

– « Arrien avant Arrien : une jeunesse entre Bithynie, Grèce et Rome » (avec Dan Dana), dans A. Hostein, S. Lalanne (éds.), Le monde d’Arrien de Nicomédie. Actes de la journée d’études du 7 décembre 2012, Paris (Ktèma, 39, 2014), p. 19-35.

– « Connecting People : Mobility and Networks in the Corpus of Greek Private Letters », dans CHS Research Symposium, April 24-25, 2015, Washington.

– « Auteurs grecs de Θρᾳκικά : questions autour d’histoires fragmentaires » (avec D. Dana), dans P. Schirippa (éd.), I Traci tra geografia e storia, Milan, 2015 (Aristonothos. Scritti per il Mediterraneo antico 9), p. 161-185.

– « Histoire et historiens de Propontide et de Bithynie : mythes, récits et identités », dans M. Dana, F. Prêteux (éds.), Identités civiques, identité régionale autour des Détroits des Dardanelles et du Bosphore. Actes de la journée d’études du centre ANHIMA, Paris, 23 mars 2013, DHA Suppl. 15, 2016, p. 171-240.

– « Deux nouvelles defixionum tabellae du territoire d’Olbia du Pont », ZPE, 197, 2016, p. 167-177 (avec A. Belousov et N. Nikolaev).

– « Les médecins dans les provinces danubiennes », REA, 118 (1), 2016, p. 99-123.

– « Quelques inscriptions grecques et latines des collections privées de Bulgarie », AWE 15, 2016, p. 161-182 (avec D. Dana).

– « Nysa et ses hommes célèbres : le destin culturel d’une cité d’Asie Mineure », REG, 129, 2016/2, p. 267-304.

– « Les lettres grecques sur plomb et sur tesson : pratiques épigraphiques et savoirs de l’écriture », dans A. Inglese (éd.), Epigrammata 3. Saper scrivere nel Mediterraneo antico. Esiti di scrittura fra VI e IV sec. a.C.. Atti del convegno di Roma, 7-8 Novembre 2014, Rome, 2016 (Themata 17), p. 111-133 (et ill. p. 322-327, fig. 1-8).

– « Réseaux épistolaires et commerce antique : la circulation des lettres grecques sur plomb et sur tesson », dans A.-F. Baroni, G. Bernard, B. Le Teuff, C. Ruiz Darasse (éds.), Échanger en Méditerranée : pratiques, normes, acteurs dans le monde antique, Actes des journées d’études ENS-ANHIMA, novembre 2012 ‒ mai 2013, Rennes, 2016, p. 93-106.

– « La femme au rouleau : images de femmes lettrées dans le monde grec antique », dans Le dossier. Femmes et bibliothèques, femmes et livres. Revue de la BNU, 2016, p. 14-23.

– « La lettre grecque sur plomb d’Agathè (Agde, Hérault) : édition et commentaire », ZPE, 201, 2017, p. 123-138.

– « Les cités grecques du Pont-Euxin et les modes d’accueil des professionnels », dans M. Oller Guzmán, J. Pamias Massana, C. Varias Garcia (éds.), Terra, territori i població a la Grècia antiga : aspectes institucionals i mítics [Actes du colloque international, Bellaterra (Barcelone), 23-25 octobre 2013], Barcelone, 2017, p. 169-197.

Comptes-rendus

– R. M. Feraru, Cultura in cetatile grecesti de pe tarmul vestic al Marii Negre (La culture dans les cités grecques de la côte ouest de la mer Noire), Timisoara, 2006, dans Studii si Cercetari de Istorie Veche si Arheologie 57, 2006, p. 232-234.

– L. Bettarini, Corpus delle defixiones di Selinunte, Alessandria, 2005, dans REA 109, 2007, p. 389-391.

– Chr. Müller, D’Olbia à Tanaïs, Territoires et réseau d’échanges dans la mer Noire septentrionale aux époques classique et hellénistique, Bordeaux, 2010 (Scripta Antiqua 28), dans RA 52, 2011 (2), p. 397-399.

– P. Burgunder (éd.), Études pontiques. Histoire, historiographie et sites archéologiques du bassin de la mer Noire, Lausanne, 2012, dans RA 55, 2014, p. 183-185.

– G. Coqueugniot, Archives et bibliothèques dans le monde grec : édifices et organisation, Ve siècle avant notre ère-IIe siècle de notre ère, Oxford, 2013, dans Anabases 20, 2014, p. 406-408.

– T. Bekker-Nielsen (éd.), Space, Place and Identity in Northern Anatolia, Stuttgart, 2014, dans Sehepunkte – Rezensionsjournal für die Geschichtswissenschaften, 2014 : http://www.sehepunkte.de/2014/11/druckfassung/25184.html

– P. Ceccarelli, Ancient Greek Letter Writing. A Cultural History (600 BC-150 BC), Oxford, 2013, dans Mnemosyne, 67, 2014, p. 1-4.

– E. Olshausen, V. Sauer (éds.), Mobilität in den Kulturen der antiken Mittelmeerwelt. Stuttgarter Kolloquium zur Historischen Geographie des Altertums 11, 2011, Stuttgart, 2014 (Geographia Historica 31), dans REA, 117 (2), 2015, 665-669.

– R. Garland, Wandering Greeks. The Ancient Greek Diaspora from the Age of Homer to the Death of Alexander the Great, Princeton, 2014, dans Topoi, 20 (2), 2015, p. 667-673.

– C. Taylor, K. Vlassopoulos (éds.), Communities and Networks in the ancient Greek worlds, Oxford, 2015, dans JHS, 2016, p. 1-2.

– P. Funke, M. Haake (éds.), Greek Federal States and their Sanctuaries, Identity and Integration, Proceedings of an International Conference of the Cluster of Excellence « Religion and Politics » Held in Münster, 17.06-19.06.2010, Stuttgart, 2013, dans L’Antiquité Classique, LXXXIV, 2015, p. 391-394.

– P. Schubert, P. Ducrey, P. Derron (éds.), Les Grecs héritiers des Romains : huit exposés suivis de discussions, Fondation Hardt pour l’étude de l’Antiquité classique, Vandœuvres-Genève, 2013, dans L’Antiquité Classique, LXXXIV, 2015, p. 427-429.

– A. Petrova, Funerary Reliefs from the West Pontic Area (6th-1st Centuries BC), Leuven, 2015 (Colloquia Antiqua 14), dans L’Antiquité Classique, 85, 2016, p. 535-537.

Mentions légales  | Contact | ©ANHIMA 2010 | Se connecter  |
Logo CNRS Logo EHESS Logo EPHE Logo Paris I Logo Paris VII