Accueil  >  Membres  >  Membres permanents  >  VITRAC Bernard

VITRAC Bernard


Directeur de Recherches CNRS
Mél. : bernard.vitrac[at]gmail.com

> Domaines de recherche

・Histoire des sciences mathématiques grecques anciennes
・Histoire et transmission des textes mathématiques grecs

> Bibliographie

Ouvrages

1. Médecine et philosophie au temps d’Hippocrate. Saint-Denis. P. U. V. 1989.
2. Euclide : Les Eléments. Traduction et commentaires par B. Vitrac. Collection Bibliothèque d’histoire des sciences. Paris, P.U.F. Quatre volumes (Vol. 1 : Introduction générale par M. Caveing, pp. 13-148 et Livres I à IV, 1990, pp. 151-528 ; Vol. 2 : Livres V à IX, 1994, 572 p. ; Vol. 3 : Livre X, 1998, 432p. ; Vol. 4 : Livres XI à XIII, 2001, 483 p.).
3. Héron d’Alexandrie, Metrica. Introduction, édition critique, traduction française et commentaires par B. Vitrac et F. Acerbi. Collection Mathematica Graeca Antiqua, 4. Pisa, Fabrizio Serra editore, 2014 (704 p).

Articles

3. « Logistique et fractions en Grèce ancienne » dans les Actes du Colloque Histoires des Fractions, Fractions d’histoire, organisé à Paris les 30 et 31 Janvier 1987 par P. Benoit, K. Chemla et J. Ritter. Boston, Basel, Stuttgart : Birkhäuser, 1992, pp. 149-172.
4. « À propos de la chronologie des œuvres d’Archimède » dans Mathématiques dans l’Antiquité, Jean-Yves Guillaumin (éd.), Centre Jean Palerne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 1992, pp. 59-93.
5. « Μία γαλλική μετάφραση τῶν Στοιχείων τοῦ Εὐκλείδη », dans ΕΝΩΠΙΟΣ ΕΝΩΠΙΩ 5, Bulletin de la Société hellénique d’Histoire des Sciences et des Technologies, Thessalonique, 1993, pp. 16-21.
6. « Euclide et Héron : Deux approches de l’enseignement des mathématiques dans l’Antiquité ? » dans Science et vie intellectuelle à Alexandrie (Ie-IIIe siècle après J. C.), textes édités par Gilbert Argoud, Centre Jean Palerne : Publications de l’Université de Saint-Etienne, 1995, pp. 121-145.
7. « La Définition V. 8 des Éléments d’Euclide ». Centaurus XXXVIII, 1996, pp. 97-121.
8. « Mythes (et réalités ?) dans l’histoire des mathématiques grecques anciennes » dans L’Europe mathématique, C. Goldstein, J. Gray, J. Ritter (eds). Paris : Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1996, pp. 32-51.
9. « Théon d’Alexandrie et la Mesure du cercle d’Archimède », Oriens — Occidens, 1, 1997, pp. 41-81.
10. (En collaboration avec James Ritter) « Pensée grecque et Pensée "orientale" » dans Encyclopédie Philosophique, Volume IV, Ch. 71, sous la direction de J. F. Mattéi. Paris : PUF, 1998, pp. 1233-1250.
11. « Archimède et la tradition archimédienne » dans La science classique. Dictionnaire critique, M. Blay, R. Halleux (éds). Paris : Flammarion, 1998, pp. 416-431.
12. Notice « Euclide » dans Dictionnaire des philosophes antiques III, d’Eccélos à Juvénal, R. Goulet (éd.). Paris : CNRS Éditions, 2000, pp. 252-272.
13. « ‘Umar al Khayyam et Eutocius : Les antécédents grecs du troisième chapitre du commentaire Sur certaines prémisses problématiques du Livre d’Euclide ». Téhéran, Farhang. Quarterly Journal of Humanities & Cultural Studies 12, 2000, pp. 51-105.
14. (En collaboration avec S. Rommevaux, A. Djebbar) : « Remarques sur l’histoire du texte des Éléments d’Euclide ». Archive for History of Exact Sciences 55, 2001, pp. 221-295.
15. « La transmission des textes mathématiques : l’exemple des Éléments d’Euclide » dans Des Alexandries, I. Du livre au texte. L. Giard, Ch. Jacob (éds). Paris : BNF, 2001, pp. 339-355.
16. « L’interprétation mathématique du dilemme du cône (DK 68 B 155). Démocrite était-il mathématicien ? » dans Les anciens savants. Études sur les philosophies préplatoniciennes réunies par Pierre-Marie Morel et Jean-François Pradeau. Les Cahiers Philosophiques de Strasbourg 12, 2001, pp. 89-129.
17. « Note Textuelle sur un (Problème de) Lieu Géométrique dans les Météorologiques d’Aristote (III. 5, 375 b 16—376 b 22) ». Archive for History of Exact Sciences 56, 2002, pp. 239-283.
18. « ‘Umar al Khayyam et l’anthyphérèse : Étude du deuxième Livre de son commentaire Sur certaines prémisses problématiques du Livre d’Euclide », Quarterly Journal of Humanities & Cultural Studies 14, Téhéran, Farhang, 2002, pp. 137-192.
19. « Les scholies grecques aux Éléments d’Euclide », Revue d’Histoire des Sciences, 2003, 56, pp. 275-292.
20. « A propos des démonstrations alternatives et autres substitutions de preuve dans les Éléments d’Euclide », Archive for History of Exact Science 59, 2004, pp. 1-44.
21. « Les classifications des sciences mathématiques en Grèce ancienne »,Archives de philosophie 68, 2005, pp. 269-301.
22. « Peut-on parler d’algèbre dans les mathématiques grecques anciennes ? », Téhéran : Mirror of Heritage (Ayene-ne Miras) New Series 3, 2005, pp. 1-44.
23-27. Notices « Archimède de Syracuse », « Astronomie grecque », « Euclide », « Mathématique (Grèce) », « Pappus d’Alexandrie », dans J. Leclant (dir.), Dictionnaire de l’Antiquité. Paris : PUF, 2005, respectivement : pp. 196-197, pp. 261-263, pp. 862-864, pp. 1352-1354, pp. 1637-1639.
28. « Quelques remarques sur l’usage du mouvement en géométrie dans la tradition euclidienne : de Platon et Aristote à ‘Umar Khayyam ». Téhéran, Farhang. Quarterly Journal of Humanities & Cultural Studies 18, 2005, pp. 1-56.
29. « Les mathématiques dans le Timée de Platon : le point de vue d’un historien des sciences » Études platoniciennes, volume II (coordonné par Jean-François Pradeau). Paris : Les Belles-Lettres, 2006, pp. 11-78.
30. Coordination du dossier Tekhnaï, artes de la revue Métis N.S.5, 2007, n°1, pp. 9-160. Introduction : “De l’infinie variété et de l’innombrable multitude des tekhnai et des artes”, pp. 11-25.
31. « Euclid » (mise à jour de l’article et de la bibliographie de l’article “Euclid” du DSB) dans New Dictionary of Scientific Bibliography, N. Koertge (ed.). Detroit : Charles Scribner’s Sons, Volume 2, 2008, pp. 416-421.
32. « Ératosthène et la théorie des médiétés » dans Ératosthène : un athlète du savoir. Actes réunis par Ch. Cusset et H. Frangoulis. Mémoires du centre Jean Palerne, XXXI. Presses de l’Université de Saint-Étienne, 2008, pp. 77-103.
33. « Promenade dans les préfaces des textes mathématiques grecs anciens » dans Liber amicorum Jean Dhombres, P. Radelet-de-Grave (éd.) avec la collaboration de C. Brichard. Collection Réminisciences (n°8). Louvain-la-Neuve, Centre de Recherches en histoire des sciences de l’Université. Turnhout : Brepols, 2008, pp. 518-556.
34. « Les formules de la ‘puissance’ (δύναμι, δύνασθαι) dans les mathématiques grecques et dans les dialogues de Platon », dans M. Crubellier, A. Jaulin, D. Lefèbvre, P.-M. Morel (éd.), DYNAMIS. Autour de la puissance chez Aristote, Leuven-Paris- Dudley, Éditions Peeters, 2008, pp. 73-148.
35. « Le Contre les géomètres de Sextus Empiricus : sources, cible, structure » (en collaboration avec Guillaume Dye), Phronesis 54 (2009), pp. 155-203.
36. « Mécanique et mathématiques à Alexandrie : le cas de Héron ». Oriens-Occidens 7 (2009), pp. 155-199.
37. (en collaboration avec Fabio Acerbi et Nicolas Vinel), « Les Prolégomènes à l’Almageste. Une édition à partir des manuscrits les plus anciens : Introduction générale—Parties I-III. », SCIAMVS 11 (2010), pp. 53-210.
38. (en collaboration avec David Rabouin), « Sur le passage mathématique de l’Épinomis (990 c — 992 a) : signification et postérité », Philosophie antique 10 (2010), pp. 5-39.
39. « Notice “Euclid ” » in The Classical Tradition, A. Grafton, G.W. Most & S. Settis (eds), Cambridge, Massachusetts & London, England : The Belknap Press of Harvard University Press, 2010, pp. 345-346.
40. (en collaboration avec A. Djebbar), « Le Livre XIV des Éléments d’Euclide : versions grecques et arabes (première partie) », SCIAMVS 12 (2011), pp. 29-158.
41 « Faut-il réhabiliter Héron d’Alexandrie », in L’homme et la science. Actes du XVIe Congrès international et quinquennal de l’Association Guillaume Budé organisé à l’Université Paul-Valéry, Montpellier III, du 1er au 4 Septembre 2008. Textes réunis par J. Jouanna, M. Fartzoff et B. Bakhouche. Paris, Les Belles Lettres, 2011, pp. 281-296.
42. « The Euclidean Ideal of Proof in The Elements and Philological Uncertainties of Heiberg’s Edition of the Text », dans History and historiography of mathematical proof in ancient tradition. K. Chemla (ed). Vol. I : The 19th historiography of mathematical Proof. Cambridge University Press, 2012, pp. 69-134.
43. (en collaboration avec A. Djebbar), « Le Livre XIV des Éléments d’Euclide : versions grecques et arabes (seconde partie) ». à paraître SCIAMVS 13 (2012), pp. 3-156.
44. « Euclid », in R. Bagnall, K. Brodersen, C. Champion, A. Erskine and S. Huebner (eds), The Encyclopedia of Ancient History. 13 volumes. Wiley-Blackwell, 2012, pp. 2548-2549.
45. « Figures du mathématicien et représentations des mathématiques en Grèce ancienne (VIe-IVe s. avant notre ère) », In A. Macé (éd.), Le savoir public.La vocation politique du savoir en Grèce ancienne. Cahiers de la MSHE Ledoux N° 18. Presses Universitaires de Franche-Comté, 2013, pp. 169-200.
46. La transmission des textes mathématiques grecs anciens : esquisse d’un problème ». In E. Barbin, J.-L. Maltret (éds), Les mathématiques méditerranéennes d’une rive et de l’autre. Actes du 20e Colloque Inter-Irem Épistémologie et Histoire des mathématiques, Luminy, 24-25 Mai 2013. Paris, Éditions Ellipses, 2015, pp. 3-25. (Résume une partie de [50]).
47. « Collections et séries de problèmes métrologiques dans le corpus héronien et pseudo-héronien » dans A. Bernard (éd.), Les séries de problèmes, un genre au carrefour des cultures. Hastec 2011-2014. Collection SHS web of conferences. Les Ulis, EDP sciences, 2015, pp. 02 / 1-15.
48. (en collaboration avec Richard Goulet) Notice « Théodore de Soles » dans Dictionnaire des philosophes antiques, R. Goulet (éd.). Paris : CNRS Éditions, 2016, pp. 928-930.
49. (en collaboration avec Fabio Acerbi et Stefano Martinelli Tempesta), « Gli interventi autografi di Giorgio Gemisto Pletone nel codice matematico Marc. gr. Z 301) ». Segno e testo 14 (2016), pp. 411-456 + 2 Tav.

Dossier en ligne

50. « Quand ? Comment ? Pourquoi les textes mathématiques grecs sont-ils parvenus en Occident ? » (267 pages). Mis en ligne à l’adresse : https://cnrs.academia.edu/BernardVitrac.

Comptes-rendus

a. Essay Review. « La Sphère, instrument au service de la découverte du monde : D’Autolycos de Pitane à Jean de Sacrobosco ». Par Germaine Aujac. Collection Varia Caen (Paradigme). 1993. Historia Mathematica 22, 1995, pp. 196-202.
b. Review. ‘Anaritius’ Commentary on Euclid’. The Latin Translation, I-IV. Edited by P. M. J. E. Tummers. Artistarium, Supplementa, IX. Nijmegen (Ingenium Publishers). 1994. Historia Mathematica 23, 1995, pp. 445-446.
c. Recension de La constitution du type mathématique de l’idéalité dans la pensée grecque, par M. Caveing. Vol. 1 : Essai sur le savoir mathématique dans la Mésopotamie et l’Égypte anciennes, Lille, Presses Universitaires, 1994 . Vol. 2 : La figure et le nombre. Lille, Presses du Septentrion, 1997. Revue d’histoire des sciences 52, 1999, pp. 307-314.
d. Recension de H.L.L. Busard, Johannes de Tinemue’s redaction of Euclid’s Elements, the so-called Adelard III version, 2 vol. Stuttgart, Franz Steiner, 2001. Revue d’histoire des sciences 57, 2004, pp. 528-529.

À paraître

[51] (en collaboration avec Tony Lévy), « Hero of Alexandria and Mordekhai Komtino. An Encounter between Hebrew Mathematics and Ancient Greek Geometry in Constantinople, XVth century) ». Aleph : Historical Studies in Science and Judaism. À paraître (2017)

Mentions légales  | Contact | ©ANHIMA 2010 | Se connecter  |
Logo CNRS Logo EHESS Logo EPHE Logo PSL Logo Paris I Logo Paris VII