Accueil  >  Recherche  >  (2010-2014) Corpus, constitutions des savoirs  >  ALGO  >  Présentation

ALGO

Présentation


L’objectif scientifique global est de mener une investigation approfondie sur les caractéristiques algorithmiques de certains schémas inférentiels dans les mathématiques de l’époque ‘pré-moderne’, surtout grecques anciennes, mais aussi arabes, arabo-latines, babyloniennes, égyptiennes, chinoises et indiennes.

Il est financé par l’ANR pour la période du 01/10/2009 au 31 Mars 2014. Les retombées scientifiques escomptées sont :
• La production d’éditions critiques avec traductions et commentaires de textes grecs, arabes, chinois, égyptiens, indiens et leurs publications dans des collections de référence.
• L’élaboration d’un logiciel pour l’analyse automatique de la “densité déductive” d’un texte mathématique grec. L’exemple retenu est le traité des Données d’Euclide.
 
Deux séminaires, l’un à Lille III, l’autre à Paris, sont directement rattachés à ce projet :
• Le premier est un séminaire d’histoire des mathématiques principalement dédié aux tâches du projet.
• Le second est un séminaire de lecture de texte qui porte sur les Prolégomènes (anonymes) à l’Almageste de Ptolémée. Il s’agit du seul ouvrage mathématique grec ancien à n’avoir jamais été édité dans son intégralité. On connaît 27 transcriptions du texte contenues dans 25 mss (deux d’entre eux ont été répétées après corrections !) ; sa taille est à peu près celle des Livres I à III des Éléments d’Euclide. C’est une séquence de prolégomènes mathématiques plus ou moins indépendants les uns des autres, requis pour la lecture (du premier livre) de l’Almageste, très probablement rédigée à partir de leçons ("apo phonês") délivrées au sein de l’école néo-platonicienne au VIe s. et non destinée à la publication. Le résultat escompté est une première version de l’édition du texte, accompagnée d’une introduction détaillée et de commentaires. La première partie du recueil (préface, théorie des figures isopérimétriques et isépiphanes, mesure de la Terre) vient d’être publiée dans la dernière livraison de la revue SCIAMVS (voir infra).

> Noms des porteurs :

- Fabio Acerbi (CNRS UMR 8163, Lille III) : fabacerbi@gmail.com
- Bernard Vitrac (CNRS UMR 8210 ANHIMA, Paris) : bernard.vitrac@gmail.com

> Noms des participants :

- Andrea Bréard (Université de Lille I)
- Nathalie Gasiglia (Université de Lille III)
- Myriam Hecquet-Devienne (Université de Lille III)
- Edmond Mazet (Université de Lille III)
- Marc Moyon (Université de Limoges)
- Annette Imhausen-Warner (Université de Frankfurt-am-Main)
- Agathe Keller (UMR 7219 SPHERE, Paris)
- Jim Ritter (Université de Paris VIII)
- Catherine Singh (UMR 7219 SPHERE, Paris)

Mentions légales  | Contact | ©ANHIMA 2010 | Se connecter  |
Logo CNRS Logo EHESS Logo EPHE Logo PSL Logo Paris I Logo Paris VII