Accueil  >  Manifestations  >  Colloques  >  "Savoirs religieux /religious knowledge"

"Savoirs religieux /religious knowledge"

6e rencontre de l’Atelier Chicago-Paris sur les religions anciennes

Chicago-Paris Workshop on Ancient Religions / 6th MEETING
 
Lundi 24 et mardi 25 septembre 2012
 
à l’INHA, salle Walter Benjamin
 
En réaffirmant la nature ritualiste des religions antiques, les recherches de ces dernières décennies ont conduit à reconsidérer les rapports entre les pratiques rituelles et leurs représentations discursives et figurées. Partant de la tension entre rites et croyances, les débats ont surtout porté sur le sens des rites et la dimension exégétique (ou non) des textes à connotation religieuse, quelle que soit leur nature, normative, commémorative, philosophique ou poétique. Poser le problème de l‟existence et du fonctionnement de « savoirs religieux » pourrait permettre d‟envisager sous un autre angle d’approche les rapports entre le rite et ses représentations antiques.

Alors que la catégorie moderne de « croyance » se révèle inadéquate pour rendre compte des formes dadhésion propres aux ritualismes antiques, on peut en effet sinterroger sur celle de « savoir », de « connaissance », parfois mis en oeuvre par les Anciens eux-mêmes. Pour Cicéron, « la piété, cest la connaissance des obligations envers les dieux » (Nat. deor. I, 116). La nature d’une telle scientia reste cependant à explorer : savoir-faire, fondé sur la coutume et transmis sur le mode de l’oralité ? Certes. Mais le terme peut, chez le même auteur, désigner un savoir sacerdotal et technique, à l’instar de la science augurale, en partie négligée (cf. Leg. II, 13), ou plus généralement un savoir de type philosophique, fondement de la véritable sapientia (cf. Off. II, 5).

Définir un champ spécifique “du savoir religieux” serait sans doute illusoire. Lenjeu est plutôt de déterminer et de comprendre l‟émergence de savoirs en connexion avec des pratiques rituelles, sans pour autant ignorer leur interaction avec d‟autres types de savoirs. La question des savoirs a été particulièrement mise en lumière pour le monde grec, notamment par les recherches sur savoirs et écriture, mais également pour le monde romain par la réflexion sur la constitution des savoirs et l‟émergence des experts.
Pour le sixième atelier Chicago-Paris sur les religions anciennes, qui se tiendra les 24 et 25 septembre 2012, nous proposons donc de partir de la notion de « savoirs religieux » pour réfléchir à la nature de ces savoirs, à leurs modes de constitution et à leur insertion dans la dynamique des ritualismes antiques.
 

Lundi 24 septembre 2012

**Matin**
− Accueil : F. DE POLIGNAC, directeur d’ANHIMA (UMR 8210)
− Introduction : Clifford ANDO et Sylvia ESTIENNE
− Annie DUBOURDIEU (Paris, UMR 8210) : « Le savoir augural selon Cicéron (De Diuinatione, De Natura Deorum, De Legibus) »
− Anna CLARK (Oxford) : « Forms of knowing in Cicero »
 
**Après-midi**
− Anne-Caroline RENDU LOISEL (Genève, FNS Sinergia-Fabrique des Savoirs) : « Incantations et rituels exorcistiques : un exemple de constitution et de transmission de savoirs “religieux” dans l’ancienne Mésopotamie (titre provisoire) »
− Francesca ROCHBERG (University of California, Berkeley) : « “A Firm Yes !” : Certainty in the Culture of Cuneiform Divinatory Knowledge »
− James REDFIELD (University of Chicago) : « Pythagoras and his Successors : Philosophy as Religious Knowledge »

Mardi 25 septembre 2012

**Matin**
− Boris MASLOV (University of Chicago ) : « A prophet of the Muses ? Poetic and mantic knowledge in Pindar revisited »
− Claude CALAME (Paris, UMR 8210) : « Connaissance et savoir érudit dans la pratique rituelle orphique : le Papyrus de Derveni »
− Giuseppina Paola VISCARDI (Università degli Studi di Napoli "Federico II") : « L’insoutenable lourdeur de la sagesse. À propos du baros/émbaros de mounychie ou sur le savoir sacerdotal de l’homme doué du noûs et de la phrónesis »
− Discussion
 
**Après-midi**
− Anne-Françoise JACCOTTET (Genève), Francesco MASSA (LabEx HASTEC/UMR 8584 LEM) : « Les fonctions religieuses dans les associations dionysiaques : savoirs partagés, emprunts et régionalismes – le cas d’Ephèse ».
− Madalina VARTEJANU-JOUBERT (Paris, UMR 8210) : « Données naturelles et champ religieux dans le judaïsme à l’époque romaine »
− Bruce LINCOLN (University of Chicago) : « From Ritual Practice to Esoteric Knowledge : The Problem of the Magi »
− Conclusions
 
Télécharger le programme

Mentions légales  | Contact | ©ANHIMA 2010 | Se connecter  |
Logo CNRS Logo EHESS Logo EPHE Logo PSL Logo Paris I Logo Paris VII