D’ERCOLE Cecilia


Directrice d’Études, EHESS
Mél.: cecilia.dercole[at]ehess.fr

> Domaines de recherches

・Histoire des échanges économiques et des contacts culturels dans les mondes anciens
・Histoire de la colonisation grecque et de la colonisation romaine d’époque républicaine
・Recherches sur les figures professionnelles dans les mondes anciens
・Études sur les productions de l’artisanat spécialisé (terres cuites, ambres figurés)
étrusque, italique et romain
・Histoire et archéologie de l’Adriatique antique

> Parcours professionnel

・Directrice d’études à l’EHESS depuis décembre 2010, « Échanges, interactions culturelles dans la Méditerranée ancienne »
・Présidente de l’Association Française d’Histoire économique depuis octobre 2013
・ Membre élue du Conseil d’Administration de l’Ehess depuis 2012
・Trésorière de l’association des Anciens élèves et des Amis de l’Ehess de 2011 à 2015
・Maître de Conférences en Histoire ancienne en poste de 2001 à 2010 à l’Université de Paris I-Sorbonne
・Maître de Conférences en Histoire de l’Art et Archéologie à l’Université de Toulouse II de 1995 à 2001
・Chargée de cours en Archéologie étrusque, italique et romaine à l’École du Louvre de 1999 à 2010
・Séminaires et colloques à l’étranger : Italie, Slovénie, Croatie, Autriche, République de San Marino, Serbie, Suisse, Lettonie, États-Unis
・Membre associée du Centre de Recherches Historiques (CRH) depuis 2010
・Fouilles et prospections en Italie, Grèce, Turquie
・Visiting Scholar au Getty Research Institute (Los Angeles) en 2007-2008 sur le programme « Cultural Identities in Ancient Mediterranean »

Principaux diplômes

・Habilitation à diriger des recherches (2007) à l’Université de Paris 1 : « Échanges, colonisations et mélanges culturels en Adriatique, de l’époque archaïque à la romanisation », Jury : J.-P. Morel (Président), O. de Cazanove, J.-L. Lamboley, M. Lombardo, A. Schnapp (Directeur)
・Thèse de Doctorat (1993) à l’Université de Paris I, «Importuosa Italiae litora. La côte adriatique entre le Biferno et l’Ofanto; le paysage et les échanges à l’époque archaïque », Jury : F. Croissant (Président), A. Rouveret, A. Bottini, R. Descat, A. Schnapp (Directeur)
・Thèse en Archéologie Classique (1989) à l’École de Spécialisation de l’Université de Lecce, Directeur F. D’Andria.

Bibliographie

Ouvrages parus

1) Ambres gravés.La collection du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines di Musée du Louvre, Louvre éditions, Paris, 2013.

2) Histoires méditerranéennes. Aspects de la colonisation grecque en Occident et dans la Mer noire (VIIIe-IVe siècles av.J.-C.), Errance éditions, Arles, 2012.

3) Ambres gravés. Bibliothèque Nationale de France. Département des Monnaies, des Médailles et des Antiques, Bibliothèque Nationale de France, Paris, 2008.

4) Importuosa Italiae litora. Paysage et échanges dans l’Adriatique méridionale archaïque, Études VI, Centre Jean Bérard, Naples, 2002.

5) Il materiale lapideo del Castello di Barletta, Collection du Musée Municipal, Barletta, 1997.

6) Barletta in età preromana, Collection du Département de Sciences de l’Antiquité de l’Université de Lecce, Congedo Editore, Galatina, 1990.

7) La stipe votiva del Belvedere a Lucera, Collection « Corpus delle Stipi Votive in Italia », Giorgio Bretschneider Editore, Rome, 1990.

Articles

– «L’ambra nell’Adriatico preromano», Bollettino dell’Associazione Archeologica Ticinese, 28, 2016, p. 18-21.

– «Contatos culturais, formas de devoção e cultura material no mundo greco-romano. Entrevista», Romanitas.Revista de Estudos Grecolatinos 5, 2015, p. 10-19.

– «Cultural transfers and artistic exchanges between the Adriatic and Black Seas, 4th century BC.», dans G.R.Tsetskhladze, A. Avram, J.Hargrave, The Danubian Lands between the Black, Aegean and Adriatic Seas. 7th Century BC-10th Century AD, Proceedings of the Fifth International Congress on Black Sea Antiquities, Belgrade, 17-21 September 2013, Oxford, 2015, p.153-158.

– «Dall’indizio alla prova. Materiali per la storia di Barletta preromana», dans V. Rivera Magos,S. Russo, G. Volpe (éds.), Archeologia Storia Arte. Materiali per la storia di Barletta (secoli IV a.C.-XIX d.C., Bari, 2015, p.19-29.

– «Les commerces dans l’Italie adriatique (VIe-IVe s.a.C.): notes pour un bilan», dans Y. Marion, F. Tassaux, Adriatlas et l’histoire de l’espace adriatique du VIe s.a.C. au VIIIe s. p.C., Scripta antiqua 79, Bordeaux, 2015, p. 403-418.

– «Il tema dell’oro nella colonizzazione greca, tra rappresentazioni simboliche e realtà storica», dans M. Tortorelli Ghidini (éd.), Aurum. Funzioni e simbologie dell’oro nelle culture del Mediterraneo antico, Roma, 2014, p. 103-115.

– «Skutotomos, sutor. Statuts et représentations du métier de cordonnier dans les mondes grecs et romains», dans C. Apicella, M.-L. Haack, F. Lerouxel (éds.) Les affaires de Monsieur Andreau. Économie et société du monde romain, Ausonius Scripta Antiqua 61, Bordeaux, 2014, p. 233-250.

– « The nuisance is word magic. Moses I. Finley et la colonisation grecque », Anabase 19, 2014, p. 83-96.
– «Archeologia e politica fascista in Adriatico», dans Annali della Scuola Normale Superiore di Pisa, Classe di Lettere e Filosofia, série 5, 2013, 5=1, p. 359-402.

– «Marchands et marchandes dans la société grecque classique», dans S. Boehringer, V. Sébillotte Cuchet (éd.) Des femmes en action. L’individu et la fonction en Grèce antique, Mètis Hors série 2013, p. 53-71.

– «Percorsi adriatici. Considerazioni su paesaggi, scambi e rappresentazioni nell’Adriatico preromano», dans Gli allievi raccontano, Atti dell’incontro di studio per i trent’anni della Scuola di Specializzazione in Beni archeologici, Università del Salento. Cavallino (Le) 2010, Galatina, 2012, p. 153-166.

– «Les Grecs en Italie Méridionale», dans S. Bouffier (éd.) Les diasporas grecques. Du Détroit de Gibraltar à l’Indus (VIIIe s. av. J-C. à la fin du IIIe s. av. J.-C.), Paris, 2012, p. 21-52.

– « Sharing New Worlds : Mixed Identities around the Adriatic (6th-4th Century B.C.) », dans E. Gruen (éd.), Cultural Identities and the Peoples of the Ancient Mediterranean, Getty Research Institute Publications, Los Angeles, 2010, p. 428-451.

– « Oublie Paros. Départs, retours et conquêtes imaginaires dans la colonisation grecque archaïque et classique », dans P. Rouillard, C. Perlès (éd.), Portraits de migrants, portraits de colons II, Actes du Colloque International, Nanterre 2009, Paris, 2010, p. 71-90.

– « Fait artistique et groupes sociaux dans les sociétés italiques au VIIe siècle av.J.-C. ; quelques exemples », dans R. Etienne (éd.), La Méditerranée au VIIe siècle av. J.-C., Paris, 2010, p. 344-368.

– «Arimaspes et griffons. De la Mer Noire à l’Adriatique via Athènes», Métis N.S.7, 2009, p. 203-225.

– « Essaimages de cultes dans l’Adriatique antique : le cas de Diomède », Cahiers du Centre de Recherches Historiques 41, 2008, p. 47-57.

– « La Daunia nel quadro del commercio adriatico arcaico », dans G. Volpe, M-J. Strazzulla, D. Leone, Storia e archeologia della Daunia. In ricordo di Marina Mazzei, Atti delle giornate di studio Foggia 2005, Bari, 2008, p. 95-102.

– « Figures hybrides de l’identité : le cas de l’Adriatique préromaine (VIe-IVe siècles av. J-C.) », dans J. M. Luce (éd.), Identités ethniques dans le monde Grec Antique, Actes du Colloque Toulouse 2006, Pallas, 73, 2007, p. 159-179.

– « Mobilité et colonisation dans la Méditerranée archaïque et classique », dans P. Rouillard, C. Perlès, E. Grimaud , Mobilité, immobilismes. L’emprunt et son refus, Actes de la table ronde Nanterre 2006, Paris, 2007, p. 45-54.

– « Itinerari e scambi nell’Adriatico preromano (VIII-V sec. a.C.) », dans A. Kurilic, F. Tassaux, Les routes maritimes de l’Adriatique romaine, table ronde Zadar 2001, Bordeaux-Zadar, 2006, p. 91-106.

– « Back from Troy : Diomedes and Other Heroes in the Ancient Mediterranean », dans M. Kokole (éd.), Mediterranean Myths from Classical Antiquity to the Eighteenth Century, Ljubliana, 2006, p. 23-34.

– « Identités, mobilités et frontières dans la Méditerranée antique. L’Italie adriatique, VIIIe-Ve siècles av. J-C. », Annales. Histoire, Sciences Sociales, 60, 1, 2005, p. 165-181.

– avec M. Mazzei, « Le stipi lucerine del Belvedere : nuovi ritrovamenti. Nota preliminare », dans Santuari e luoghi di culto nell’Italia antica. Atlante tematico di topografia antica, (Atta) 12, Rome, 2003, p. 273-278.

– « La koiné adriatique et l’Europe centrale au VIIe siècle av.J.-C. », dans Ch. Müller, F. Prost (éd.), Identités et Cultures dans le monde Méditerranéen Antique, Paris, 2002, p. 15-36.

– « Les échecs de la colonisation grecque (VIIIe-Ve siècles av. J.-C.) », dans P. Cabanel, P. Laborie (éd.), Penser la défaite, Coll. Regards sur l’histoire, Toulouse, 2002, p. 37-47.

– « Immagini dall’Adriatico arcaico. Su alcuni temi iconografici delle stele daunie », Ostraka IX, n. 2, 2000, p. 327-349.

– « La légende de Diomède dans l’Adriatique préromaine », dans Ch. Delplace, F. Tassaux (éd.), Les cultes polythéistes dans l’Adriatique romaine, Actes du Colloque Bordeaux 1997, Bordeaux, 2000, p. 11-26.

– « Le faste et les femmes en Italie Méridionale au deuxième Âge du Fer », dans Fastes des Celtes entre Champagne et Bourgogne aux VIIe-IIIe siècles avant notre ère, Actes du Colloque Troyes 1995, Joué-Les-Tours 2000, p. 461-472.

– « Expressions figuratives dans l’Italie archaïque : l’exemple des stèles dauniennes (VIIe-VIe s.av.n.è.) », Mémoires de la Société Archéologique du Midi de la France LIX, 1999, p. 263-266.

– « Notes sur l’Adriatique préromaine », dans J-L. Nardone (éd.), D’Adriatique et d’Italie, Actes du Colloque Toulouse 1997, Toulouse 1998, p. 9-32.

– « Recherches sur l’Adriatique antique III. 1991-1995. Le substrat préromain. L’Apulie et le Samnium », Mélanges de l’École Française de Rome- Antiquité 109, 1, 1997, p. 333-337.

– « Observations sur quelques ambres sculptés archaïques d’Italie méridionale », Revue Archéologique 1995, 2, p. 265-289

– « Barletta (Bari), Museo Civico. Attività di inventariazione e catalogazione », Taras XII, 2, 1992, p. 348-349.

– « Blocco con iscrizione funeraria », dans Da Leukania a Lucania. La Lucania centro-orientale fra Pirro e i Giulio-Claudii, Rome 1992, p. 53-55.

– «Le iscrizioni», dans Il Museo Archeologico Nazionale di Venosa, Matera 1991, p. 109-112, 135-140, 146-150, 208-217, 221-222, 235-242.

– «La penetrazione romana in Daunia e il culto lucerino di Atena Iliaca», Basilicata. L’espansionismo romano nel Sud-Est d’Italia. Il quadro archeologico, Actes du Colloque Venosa 1987, Venosa 1990, p. 227-232.

– « Un frammento architettonico fittile da Venosa », Studi di Antichità 6, 1990, p. 157-166.

– « Venosa (Potenza). Chiesa della Trinità. Mosaico del II secolo d.C. », Bollettino di Archeologia 5/6, 1990, p. 219-224.

– « Voti d’argilla », Archeo 56, 1989, p. 112-115.

– « I dischi fittili di Lucera », dans Siris-Eraclea, Collection Archaeologia Perusina, Rome, 1989, p. 31-35.

– « Le arule fittili del Museo Civico di Lucera », Annali della Facoltà di Lettere e Filosofia dell’Università degli Studi di Bari XXX, 1987, p. 29-42.

– « I metalli », dans D. Manacorda (éd.), Archeologia urbana a Roma: il progetto della Crypta Balbi. 3. Il giardino del Conservatorio di S. Caterina della Rosa, Florence 1985, p. 569-584.

Comptes rendus

– N. Tran, Dominus tabernae. Le statut de travail des artisans et des commerçants de l’Occident romain (Ier s. av. J.-C.-IIIe s. ap. J.-C., Rome, École Française de Rome, 2013, dans Annales. Histoire, Sciences sociales 70, n. 4, 2015, p. 983-985.
– Compte rendu à Intorno all’Adriatico, Actes du Colloque Trieste-Piran 30-31 mai 2009, Quaderni Friulani di Archeologia XIX, 2009, Bryn Mawr Classical Review.

– M. Söderlind, Late Etruscan Votive Heads from Tessennano. Production, Distribution, Sociohistorical Context, Rome 2002, dans Revue Archéologique, 2007, p. 386-389.

– E. Lo Cascio (éd.), Credito e moneta nel mondo romano. Atti degli incontri capresi di storia dell’economia antica, Capri 2000, Bari 2003, dans Annales Histoires Sciences Sociales 62, n. 6, 2007, p. 1439-1441.

– M. Barbanera, Ranuccio Bianchi Bandinelli. Biografia ed epistolario di un grande archeologo, Milan, 2003, dans Annales Histoires Sciences Sociales 62, n. 4, 2007, p. 971-972.

– L. Braccesi, Hellenikos kolpos. Supplemento a Grecità Adriatica, Hesperia 13, Rome, 2001, dans Revue Belge de Philologie et d’Histoire 83, 2005, p. 167-180.

– P. Ruby (éd.), Les princes de la protohistoire et l’émergence de l’État, Naples-Rome 1999 ; G. Semeraro, En veusi. Ceramica greca e società nel Salento arcaico, Lecce-Bari 1997 ; La colonisation grecque en Méditerranée occidentale, Actes de la rencontre scientifique en hommage de G. Vallet, Rome-Naples 1995, Rome 1999, dans Topoi 10, 2, 2000, p. 401-421.

Il Museo Nazionale della Siritide di Policoro. Archeologia della Basilicata Meridionale, Bari 1985, dans Lares LIII, n. 3, 1987, p. 423-424.

La Daunia antica. Dalla preistoria all’altomedioevo, Milan 1984, dans Lares LII, n. 4, 1986, p. 569-573.

À paraître

– Compte rendu à M. Gleba, Textile Production in Pre-Roman Italy, Ancient Textiles Series vol. 4, Oxford, 2008, à paraître dans Topoi.

Legal notice  | Contact | ©ANHIMA 2010 | Sign in  |
Logo CNRS Logo EHESS Logo EPHE Logo PSL Logo Paris I Logo Paris VII