Loading...

Présentation de l'ouvrage "De la génération" par Émilie Hache

Atelier de recherche comparatiste « Cosmopolytheia » EHESS

Wednesday 24 April 2024 - 10h
to 12h
Auditorium, INHA

Émilie Hache, De la génération. Enquête sur sa disparition et son remplacement par la production, Paris, La Découverte, 2024.

De la génération

La discussion sera introduite par deux exposés de Déborah Bucchi (ATER au Collège de France) et Claude Calame (DE à l'EHESS).


Dans l'ouvrage, Émilie Hache (MdC HDR à l'université Paris Nanterre)  relate la disparition progressive, avec le basculement cosmo-théologique du christianisme et la sécularisation de ses institutions religieuses à l’époque moderne, de la question de la reproduction des conditions d’existence dans les sociétés industrielles. Cette disparition, explique la philosophe, repose sur l'invisibilisation des êtres qui participent de la perpétuation du monde. S’appuyant notamment sur les travaux des anthropologues et historien.nes des mondes antiques, Émilie Hache réalise une archéologie écoféministe de la modernité, montrant par contraste avec les sociétés industrielles, où le monde est conçu comme ayant étant créé une fois pour toutes (selon le paradigme chrétien de la création), l’importance de la question de la (ré)génération dans les “sociétés de subsistance”, en particulier en Grèce ancienne. À partir des représentations et des pratiques des Grecques cette enquête met en évidence le rôle des femmes, des morts et des êtres invisibles tels que Gaia, Dionysos et Déméter dans le soin accordé au renouvellement quotidien du monde.

Top