Loading...

Maria
COUROUCLI

Directeur de Recherche CNRS
Responsable des Études sur la Grèce et les Balkans, École Française d’Athènes
Membre du Laboratoire d'Ethnologie et Sociologie Comparative (LESC)

Courriel : maria.couroucli@efa.gr

Thèmes de recherches

Anthropologie historique et comparative dans le contexte
du monde Balkanique et Méditerranéen

  • Ethnohistoire
  • Mémoire
  • Pratiques religieuses

Parcours professionnel

  • B.A. et M.A. en Anthropologie Sociale, Cambridge University, 1974 et 1977
  • Doctorat 3e Cycle en Anthropologie Sociale et Historique, EHESS, 1981
  • HDR en Anthropologie Sociale et Ethnologie, Université Paris-Ouest-Nanterre-la Défense, 2009
  • Au CNRS depuis 1990
  • Directeur Adjoint de la Maison de l'Archéologie et de l'Ethnologie René Ginouvès (janvier 2000-octobre 2003)
  • Visiting Scholar au Département d’Anthropologie de Harvard University (année 1998-1999)
  • Stanley Seeger Research Fellow au Program for Hellenic Studies de Princeton University (printemps 2009)
  • Membre du comité de rédaction de la revue Ethnologie Française
  • Membre du Comité Exécutif de l’EASA (European Association of Social Anthropologists)

Publications 2005-2010

2010

  • “Empire Dust: The Web of Relations in Saint George’s Festival on Princes Island in Istanbul”, dans Chris Hann and Herman Goltz (eds), Eastern Christians in Anthropological Perspective, University of California Press, p. 220-239.
  • “Mémoire et oubli de la guerre civile grecque: peut-on se souvenir des événements de Décembre 1944 ?», dans Mariline Crivello, Karine Basset, Dimitri Nicolaidis, Rania Polycandrioti (dir.), Les échelles de la mémoire en Méditerranée, XIXe-XXIe siècle, Arles, Actes Sud, p. 235-264.

2009

  • avec D. Albera (dir.), Religions traversées. Lieux saints partagés entre chrétiens, musulmans et juifs en Méditerranée, Actes Sud, 359 p.
  • "Introduction. Le partage des lieux saints comme tradition méditerranéenne", dans Albera et Couroucli (dir.), Religions traversées (voir supra), p. 15-26.
  • “Saint Georges l’Anatolien, maître des frontières”, dans Albera et Couroucli (dir.), Religions traversées (voir supra), p. 175-208.

2008

  • "Bergers, héros et élites", dans G. de Rapper, P. Sintès (éd.), Nommer et classer dans les Balkans, Athènes, Éditions de l'École Française d'Athènes, p. 27-41.
  • Εργα και ημέρες στην Κέρκυρα, ιστορική ανθρωπολογία μιας τοπικής κοινωνίας (Travaux et jours à Corfou, anthropologie historique d'une communauté locale) Athènes, Ed. Alexandreia.
  • avec Tiphaine Barthelémy (dir.), Ethnographes et voyageurs: les défis de l'écriture, Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques (CTHS), 286 p.
  • avec Tiphaine Barthelemy (éd.), Voyager au pays d'Ulysse in Ethnographes et voyageurs : les défis de l'écriture, Paris, CTHS, 2008, p. 179-190.

2007

  • «Identity, nationalism and anthropologists», dans Thierry Fabre, Paul Sant-Cassia (éd.), Between Europe and the Mediterranean. The challenges and the fears, New York, Palgrave Macmillan, p. 73-87.

2005

  • «En Grèce, la laborieuse connaissance de la patrie», dans D. Albera, M. Tozy (dir.), La Méditerranée des anthropologues : Fractures, filiations, contiguïtés, Paris/Aix-en-Provence, Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme, p. 215-225.
  • «Genos, ethno, nación y Estado-nación», dans L. Reina, F. Lartigue, D. Dehouve et Ch. Gros (dir.), Identidades en juego, identidades en guerra, México, CIESAS, p. 351-366.
  • «Du cynégétique à l'abominable: à propos du chien comme terme d'injure et d'exclusion en grec moderne», L'Homme 174, 2005, p. 227-25.
Top