Loading...
Yann-Riviere

Yann
RIVIÈRE

Directeur d'études, EHESS

Contact information


Domaines de recherche

  • Histoire politique et sociale
  • Institutions judiciaires dans la Rome antique (de la République à l’Antiquité tardive)

Parcours professionnel

  • 2014- : Directeur d'études (EHESS)
  • 2011-2014 : Maître de conférences (EHESS)
  • 2005-2011 : Directeur des études pour l’Antiquité à l’École française de Rome
  • 2002-2005 : Maître de conférences (EHESS) 
  • 1997-2002 : Maître de conférences (Univ. de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines) 
  • 1994-1997 : Membre de l’École française de Rome
  • 1993-1994 : Allocataire-moniteur (Univ. de Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
  • 1992-1993 : Allocataire de recherche (Univ. Paris 1 Panthéon-Sorbonne) 
  • 1992 : Titulaire remplaçant (Collège de Lognes) 
  • 1990-1991 : Attaché linguistique à l’Ambassade de France à Bangkok, Thaïlande (service national en coopération)
  • 1989-1990 : Professeur agrégé stagiaire (Lycée H. Wallon d'Aubervilliers)

Bibliographie

Ouvrages

  • 2021. Histoire du droit pénal romain de Romulus à Justinien, Paris, Les Belles-Lettres.
  • 2016. Germanicus, prince romain, Paris, Perrin.
  • 2009. Chronologie de la Rome antique, Paris, Le Seuil.
  • 2004. Le cachot et les fers. Détention et coercition à Rome, Paris, Belin.
  • 2002. Les délateurs sous l'Empire romain, BEFAR 311, Rome, EfR.

Coordination d’ouvrages scientifiques

  • (sous presse). De la dictature à l’état d’exception. Approche historique et philosophique, dir. M. Goupy et Y. Rivière, Rome, CEfR 601, 2022
  • Faire parler et faire taire les statues. De l’invention de l’écriture à l’usage de l’explosif, textes réunis par C. Michel d’Annoville et Y. Rivière, CEfR, 520, 2016.
  • Les confiscations, le pouvoir et Rome de la fin de la République à la mort de Néron, textes réunis et édités par C. Chillet, M.-C. Ferriès, Y. Rivière, Bordeaux, Ausonius, 2016.
  • Des réformes augustéennes, Rome, CEfR, 458, 2013.
  • éd. avec P. Porena, Confiscations et expropriations dans les royaumes barbares. Une approche régionale, CEfR, 470, Rome, 2012.

Prix et distinctions

  • 2021. Prix Charles Aubert Droit décerné par l’Académie des sciences morales et politiques pour la parution de l’ouvrage Histoire du droit pénal romain de Romulus à Justinien, Paris, Les Belles-Lettres 2021.

Traductions d'ouvrages

  • Traduit de l'Italien : U. Roberto, Rome face aux Barbares. Une histoire des sacs de la Ville, Paris, le Seuil, 2015 (titre original : Roma capta. Il sacco della città dai Galli ai Lanzichenecchi, Rome, Laterza, 2012)

Commissariat et catalogues d'expositions

  • Rome et les barbares ou la naissance d'un nouveau monde, Palazzo Grassi (Venise) (janvier-juin 2008)/Rom und die Barbaren. Europa zur Zeit der Völkerwanderung Kunsthalle (Bonn) (août-décembre 2008) : coordination scientifique en collaboration avec Umberto Roberto et sous la direction de Jean-Jacques Aillagon
  • De la Grèce à Rome. Tarente ou les lumières de la Méditerranée,
  • Abbaye de Daoulas (Finistère) (juin-décembre 2009) : commissariat de l'exposition, direction du catalogue

Articles

Avertissement : Quatre articles précédés d’un astérisque (*) ont été réécrits et complétés pour la rédaction de la majorité des chapitres du livre Le cachot et les fers.

  • 2022 (sous presse). « De la dictature au sénatus-consulte ultime : paradigmes modernes et documentation ancienne », dans M. Goupy et Y. Rivière (dir.), De la dictature à l’état d’exception. Une approche croisée de l’exceptionnalité – droit, histoire et philosophie, Rome, EfR, 2022.
  • 2022. « Note sur la répression de l’astrologie et des pratiques magiques associées sous l’Empire romain », dans Y. Berthelet et B. Rochette (éd.), L’astrologie et les empereurs romains. 150 ans après Cumont, Liège, 2022, p. 123-133.
  • 2020. « Il quadro storico dell’epoca di Germanico », M. Barbanera (dir.), Germanico Cesare. A un passo dall’impero, Pérouse, 2020, p. 25-47.
  • 2020. « Fonctions et typologies de la détention dans la Rome antique », Dossier : La prison dans le monde – nouvelles perspectives (coord. F. Bretschneider, N. Muchnick), Socio, 14, 2020, p.19-36.
  • 2019a. « Dictatures et discordiae civium », dans Philorhômaios kai philhellèn. Hommages à Jean-Louis Ferrary, Anna Heller, Ch. Müller et Arnaud Suspène (éd.), dans la collection de l’EPHE, Hautes Études du monde gréco-romain 56, 2019, p. 87-114.
  • 2019b. « Les arcanes du Palatin et le justice du prince (14-79 p.C) », dans M. de Souza et O. Devillers (éd.), Neronia X, le Palatin, émergence de la colline du pouvoir à Rome, de la mort d'Auguste au règne de Vespasien, 14-79 p.C, Ausonius Mémoires 55, Bordeaux, 2019, p. 225-233.
  • 2019c. « Renseignement tactique et opérationnel de l’armée romaine sur terre et sur mer. Perspectives autour de l’époque césarienne », dans E. Dénécé et P. Brun (dir.), Renseignement et espionnage pendant l’Antiquité et le Moyen Âge, 2019, p. 209-222.
  • 2018a. « Germanicus : le treizième César… », dans A. Grandazzi, A. Queyrel-Bottineau (dir.), Antiques uchronies : quand Grecs et Romains imaginent des histoires alternatives, Dijon, 2018, p. 273-280.
  • 2018b. «Quid enim sum ? Le bannissement de Cicéron et son retour à l’existence (58 av. J.-C.) », dans C. Moatti et C. Müller (éd.), Statuts personnels et espaces sociaux. Questions grecques et romaines, Coll. Travaux de la MAE, Nanterre, 2018, p. 289-306.
  • 2017. « Présentation », à la réédition de l’ouvrage de Napoléon Ier, Précis des guerres de Jules César (1836), Paris, Nouveau Monde, 2017, p. 5-30.
  • 2017. « Bannissement, expiation et deportatio en mer sous la République romaine », Hagnos, Miasma, Katharsis. Viaggio tra le categorie del puro e dell’impuronell’immaginario del mondo antico. Giornate internazionali di studio, Cagliari, 4-6 mai 2016, OTIUM. Archeologia e Cultura del Mondo Antico, Vol. 3, 2017.
  • 2017. « Justinien et la (re)fondation du droit romain », (Re)fonder. Modalités du (re)commencement dans le temps et dans l’espace. 13e colloque de la Maison d’Archéologie et d’Ethnologie, Paris-Nanterre, 2017, p. 259-268.
  • 2017. « Solidarité de la famille et responsabilité pénale dans le droit criminel romain (de la société archaïque jusqu’aux compilations tardives) », L’Homme 223-224, 2017, p. 33-62.
  • 2017. « L’exil des mages et des sages. Un empire sans philosophes ? (Ier siècle ap. J.-C.) », dans P. Vesperini (dir.), Philosophari. Usages romains des savoirs grecs sous la République et sous l’Empire, Paris, Classiques Garnier, 2017, p. 265-352.
  • 2017. « La naissance d’une cité », Nice à l’école de l’histoire, Mission Nice Patrimoine Mondial (Pr. Jean-Jacques Aillagon), Nice, 2017, p. 68-72.
  • 2016. « Introduction. Confiscare, publicare, uindicare. Esquisse lexicale et procédurale des confiscations romaines », dans C. Chillet, M.-Cl. Ferriès, Y. Rivière éd., Les confiscations, le pouvoir et Rome de la fin de la République à la mort de Néron, Bordeaux, Ausonius, 2016, p. 9-20.
  • 2016. « Ciuitatem amittere : Bannissement, extradition et droit des ambassadeurs sous la République romaine », dans C. Freu , S. Janniard, A. Ripoll éd., Libera Curiositas. Mélanges d’histoire romaine et d’Antiquité tardive offerts à Jean-Michel Carrié, Turnhout, Brepols, 2016, p. 117-139.
  • 2015. « Du jour du soleil au jour du Seigneur. Des empereurs romains légifèrent sur le dimanche (321-468 ap. J.-C.) », Grief 2, 2015, p. 138-149.
  • 2014. « Conclusion : mobilité des hommes, contraintes par les hommes », Hypothèses 17, 2014/1.
  • 2014. « Petit lexique de la ‘réforme’ dans l'œuvre de ‘codification’ de Justinien », MEFRA 125-2, 2013, mis en ligne le 10 janvier 2014. p. 374-395.
  • 2013. « L’interdiction de l’eau, du feu, … et du toit (sens et origine de la désignation du bannissement chez les Romains) », Rev. de philologie 87, 2013, p. 125-155
  • 2013. «Éléments pour une relecture de la procédure tribunicienne», Revue d'histoire du droit français et étranger 91, 1, 2013, p. 1-52.
  • 2011. « Compétence territoriale, exercice de la coercition, et pouvoirs juridictionnels du préfet de la Ville (Ier-IVe siècle ap. J.-C."», Mediterraneo antico : economie, società, culture (rivista internazionale di storia antica) 12, 1, 2009, p. 227-256.
  • 2009. « ‘Une cruauté digne de féroces barbares’ ? À propos du de emendatione seruorum, CTh., IX, 12 », dans S. Crogiez-Pétrequin et P. Jaillette éd., Le code théodosien. Diversité des approches et nouvelles perspectives, CEFR 412, Rome, 2009, p. 171-187.
  • 2009 a. « Éloquence, dénonciation et censure au premier siècle de l’Empire romain», dans V. Azoulay et P. Boucheron dir., Le mot qui tue. Une histoire des violences intellectuelles de l’Antiquité à nos jours, Paris, 2009, p. 241-262.
  • 2009 b. « La relégation et le retour des relégués dans l’Empire romain (Ier-IIIe siècles) », dans Cl  Moatti, W. Kaiser et Ch. Pébarthe éd., Le monde de l’itinérance en Méditerranée de l’Antiquité à l’époque moderne : procédures de contrôle et d’identification, Actes du colloque de Madrid, 2004, Bordeaux, 2009, p. 535-569.
  • 2008. « Captivité et retour de captivité dans la Rome impériale », Cahiers du Centre de Recherches Historiques. Circulation et frontières. Autour du 101e anniversaire de Fernand Braudel 42, 2008, p. 209-223.
  • 2008 a. « L’interdictio aqua et igni et la deportatio sous le Haut-Empire romain (étude juridique et lexicale) », Ph. Blaudeau éd., Exil et relégation. Les tribulations du sage et du saint durant l’Antiquité romaine et chrétienne (Ier-VIe s. ap. J.-C.), Actes du colloque organisé par le Centre Jean-Charles Picard, U. de Paris XII-Val de Marne (17-18 juin 2007), Paris, 2008, 47-113.
  • 2008 b. « L’Italie, les îles et le continent : recherches sur l’exil et l’administration du territoire impérial (Ier-IIIe siècles), Sécurité collective et ordre public dans les sociétés anciennes, Vandœuvres-Genève, 2008, p. 261-310.
  • 2007. « Le contrôle de l'appareil judiciaire de l'État romain dans l'Empire tardif », J.-Ph. Genet éd., Rome et l'État moderne européen : une comparaison typologique, Actes du colloque de Rome (février 2002), CEFR 377, Rome, 2007, p. 313-339.
  • 2006. « Pouvoir impérial et vengeance : de Mars ultor à la diuina uindicta (Ier-IVe siècle ap. J.-C.)», D. Barthélemy, F. Bougard, R. Le Jan dir., La vengeance 400-1200, CEFR 357, Rome, 2006, p. 7-42.
  • 2006 a. « La deportatio degli ermafroditi, dei parricidi e di altri mostri nel monde romano », dans Il mostro e il sacro. Coordinate mitiche e rituali della difformità fra emarginazione e integrazione, (à paraître).
  • 2005. « Rome impériale : les délateurs, le prince, le tribunal », Citoyens et délateurs, Paris, 2005.
  • 2004. « Les batailles de Rome. Présence militaire et guérilla urbaine à l’époque impériale», Histoire urbaine 10, 2004, p. 63-87.
  • 2004 a. « Encouragement, Contrôle, lâchage et lynchage des agents du fisc impérial », Contrôler les agents du pouvoir, dans L. Ferrer éd., Actes du colloque organisé par l’EA « Histoire Comparée des pouvoirs », Université de Marne la Vallée, Limoges, 2004, p. 328-341.
  • 2003. « La délinquance juvénile dans l'Empire romain », dans Lorsque l'enfant grandit : entre dépendance et autonomie, Paris, 2003, p. 843-854.
  • 2002. « Constantin, le crime, le Christ. Contribution à l'étude de la société et des lois de l'Antiquité tardive », Antiquité tardive 2002, p. 327-361.
  • *2002 a. « Recherche et identification des esclaves fugitifs dans l'Empire romain », J. Andreau, C. Virlouvet dir., L'information et la mer, CEFR, 2002, p. 115-196.
  • *2000. « L'État romain, les Chrétiens, la prison. Étude élargie d'un fragment de loi daté du 30 juin 320 », dans C. Bertrand-Dagenbach, A. Chauvot, et alii éd., Carcer II, Paris, 2004, p. 201-241.
  • 2000. « La procédure criminelle sous le règne de Constantin », RHDFE 78, juill.-sept. 2000, p. 401-427.
  • *1999. « Détention préventive, mise à l'épreuve et démonstration de la preuve (Ier-IIIe siècles ap. J.-C.) », dans C. Bertrand-Dagenbach, A. Chauvot, M. Matter, J.-M. Salamito éd., Carcer. Prison et privation de liberté dans l'Antiquité classique, Paris, 1999, p. 57-73.
  • 1997 « Les quadruplatores : la répression du jeu, de l'usure et de quelques autres délits sous la République romaine », MEFRA 109, 1997, 2, p. 577-631.
  • *1994.« Carcer et uincula : la détention publique à Rome (sous la République et le Haut-Empire) », MEFRA 106, 1994, 2, p. 579-652.

Comptes-rendus

  • 2017. « Paul Veyne met au jour la logique des bienfaits », Le pain et le cirque, Paris, 1976, Cent livres qui ont fait les sciences sociales, Paris, Editions de l’EHESS, coll. « Cas de figure » (remis à l’éditeur, à paraître).
  • 2014. G. P. Kelly, A History of Exile in the Roman Republic, Cambridge, 2006, dans Gnomon, 2015.
  • 2013. K. Harper, Slavery in the Late Roman World, AD 275-425, Cambridge, 201, dans Annales HSS 68, 2013, p. 1157-1159.
  • 2004. Ph. Moreau, Incestus et prohibitae nuptiae. L’inceste à Rome, Paris, 2002, dans Revue de Philologie de littérature et d’histoire ancienne, 2004.

{**Correspondant de la revue {L’Histoire (derniers articles parus)}

  • « Le dictateur romain, un magistrat (presque) ordinaire », 483, avril 2021, p. 72-77.
  • « Les barbares, invasion ou migration », 447, 2018/5.
  • « La cité des pères » (autour du livre de Yan Thomas), 2018/2 (444), p. 22-23.
  • « “Chansons et complaintes, l’arme des pauvres”. Entretien avec Donation Laurent » et « Aremorica. Les peuples “devant la mer” », Les collections de l’Histoire 76, 2017.
  • « Germanicus et la frontière du Rhin », 427, 2016.
  • «Citoyen Cicéron», 421, 2016.
  • «Une machine ingouvernable ?», 416, 2015/10.
  • «Constantin a-t-il inventé le dimanche ?», 410, 2015/4.
  • «Corruption à la romaine», 404, 2014/10.
  • «Peut-on mettre à mort son esclave ?», 399, 2014/5.
  • «Auguste. Un modèle de clémence ?», 395, 2014/1.
  • «Calliste. Le pape qu’on attendait pas», 387, 2013/5.
  • «Quand Rome brûlait des livres», 386, 2013/4.
Top