Loading...

Déborah
BUCCHI

Docteure - Université Paris Nanterre

ATER au Collège de France
Agrégée de lettres classiques
Rattachée au LIPO (Centre de recherches en Littérature et Poétique comparées – Université Paris Nanterre)

Domaines de recherche

Anthropologie des mondes antiques et de la modernité :

  • figuration de l’invisible ;
  • tragédie grecque et polythéisme
  • mythologies/figurations de la Terre (monde grec/mondes modernes et contemporains) ;
  • concept de Gaïa dans les sciences et les sciences sociales.
  • comparatisme.

Littérature comparée :

  • théâtre antique et contemporain ;
  • fabrications/représentations du divin ;
  • le tragique comme genre et catégorie moderne ;
  • théâtre, arts et littérature ;
  • théâtre, anthropocène et mondialisation.

Performance/dance studies :

  • esthétiques contemporaines et ultracontemporaines (théâtrales, musicales, opératiques, chorégraphiques) ;
  • rapport mouvement/voix ;
  • artefacts rituels et robotiques ;
  • corps et affects dans l’expérience théâtrale.  

Sujet de thèse

« Le divin au théâtre : expériences antiques et contemporaines », sous la direction de William Marx (Collège de France) et Cléo Carastro (EHESS)

Thèse soutenue le 15 décembre 2023


Parcours universitaire

- 2024 : Qualifications aux fonctions de Maîtresse de conférences : section 8, 10 et 18

- 2018-2023 : Doctorat de littératures comparées – Université Paris Nanterre (réalisé au sein des centres de recherches Littérature et Poétique comparées de l’Université Paris Nanterre et Anthropologie et histoire des mondes antiques UMR 8210)

Sujet de thèse : « Le divin au théâtre : expériences antiques et contemporaines » sous la codirection de William Marx (Collège de France) et Cléo Carastro (EHESS)

- 2017 : Agrégation externe de lettres classiques

- 2015 : CAPES externe de lettres classiques

- 2012-2014 : Master en sciences sociales, « Théorie et pratique du langage et des arts », spécialité arts et langages, mention très bien, EHESS, Paris

Sujet de mémoire : « La représentation de la violence divine dans les Bacchantes d’Euripide » sous la direction de Pierre Judet de La Combe

‑ 2009-2012 : Classes préparatoires au lycée Henri IV à Paris, spécialité lettres classiques

Parcours professionnel

- Depuis septembre 2023 : ATER, assistante de la chaire Littératures comparées – Collège de France

- 2021-2023 : ATER en littérature comparée – Université Paris Nanterre

- 2019-2021 : Chargée de l’atelier de grec et de philologie (coenseignement) – EHESS

- 2018-2021 : Doctorante contractuelle en littérature comparée – Université Paris Nanterre

- 2017-2023 : Chargée de TD de grammaire (remédiation en français, préparation au Concours de Recrutement des Professeurs des Écoles) et de littérature (littérature comparée, littérature dramatique, mythe et littérature, anthropologie et littérature, problématiques interculturelles) – Université Paris Nanterre

- 2016-2018 : Professeure titulaire de lettres classiques au collège Les Touleuses à Cergy

- 2015-2016 : Professeure stagiaire de lettres classiques au collège Max Dussuchal à Villers-Cotterêts


Publications

- « Gaia face à Gaïa. Figurations de la terre chez Eschyle et Bruno Latour », in Frédérique Aït-Touati, Emanuele Coccia, Le Cri de Gaïa. Penser la Terre avec Bruno Latour, Paris, La Découverte, 2021. Reproduction de l’article « Gaï/ia sur la scène. Figurations de la terre chez Eschyle et Bruno Latour », Pagaille 1, Marâtre nature. Quand Gaïa contre-attaque, 2021, p. 9-16. [En ligne] http://revue-pagaille.fr/2021–1‑bucchi.

- « La matérialité du double d’Hélène ou les pouvoirs figuratifs de la tragédie d’Euripide », in Dossier : Éros en jeu. Mètis, Paris-Athènes, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2021, p. 197-217. [En ligne] http://books.openedition.org/editionsehess/32125.   

- « Le nom de Gaïa. À propos d’un malentendu moderne », rubrique écologie du site de la revue Germinal, 2021. [En ligne] https://revuegerminal.fr/2020/12/19/le-nom-de-gaia-a-propos-dun-malentendu-moderne/).

- « Figuration de l’invisible et puissance d’agir des objets au théâtre : Romeo Castellucci et le style kitsch (deux cas) », Actes du colloque « Poétique du kitsch », Silène, Centre de recherches en Littérature et Poétique comparées de l’Université Paris Nanterre, 2022. [En ligne] http://www.revue-silene.com/colloques/kitsch/10_bucchi.pdf.

- « Réécrire le cosmos ». Recension du livre de Bruno Latour, Où suis-je ? Leçon du confinement à l’usage des Terrestres, Paris, La Découverte, Les Empêcheurs de penser en rond, 2021, 192p., Paris, Critique, mai 2022, p. 412-422.

- « À propos de Daniel Mendelsohn. Survie des mythes, des douleurs et des vies de l’Europe », introduction suivie de trois entretiens avec Daniel Mendelsohn, en collaboration avec Adrien Zirah, revue K. Les Juifs, l’Europe, le XXIe siècle, juillet 2022. [En ligne] https://k-larevue.com/a-propos-de-daniel-mendelsohn-survie-des-mythes-des-douleurs-et-des-vies-de-leurope/.

- « Restes et devenir des restes au théâtre. Sur Chants d’adieu d’Oriza Hirata », revue Les Temps Qui Restent, avril 2024 (à paraître en ligne). 

- « Regards croisés sur les Modernes », postface du livre de Bruno Karsenti, Nous autres Européens. Dialogue philosophique avec Bruno Latour, Paris, PUF, mai 2024.

 

Top