Loading...

Master Histoire, civilisations, patrimoine

Université Paris Cité

Le master Histoire, civilisations, patrimoine est unique parmi les universités franciliennes. Une solide formation commune à la recherche est caractérisée par l’internationalisation des champs d’études et par des approches méthodologiques novatrices et interdisciplinaires. Un tutorat personnel et une spécialisation progressive accompagnent les étudiant.e.s.

Le M1 commun consolide les acquis disciplinaires et méthodologiques tout en permettant une spécialisation progressive dans la recherche en histoire, civilisations et patrimoine.

4 parcours de Master 2 sont proposés par la mention :

  • Parcours Histoire et civilisations comparées : Identités, altérités, circulations (Europe, Méditérranée, Amériques
  • Parcours Mondes africains, américains, asiatiques et moyen-orientaux : sources, sociétés, enjeux
  • Parcours Ville, architecture, patrimoine (VAP) – recherche
  • Patrimoine scientifique, technique, naturel et architectural (PSTN-A). Préparation aux concours du patrimoine option PSTN ; ouvert en apprentissage et à la professionnalisation

En M2, le parcours « Histoire et civilisations comparées : Identités, Altérités, circulations (Europe, Méditerranée, Amériques) » regroupe des historien.ne.s de la France et de l’Europe et des Amériques (de l’Antiquité à l’époque contemporaine) ainsi que des civilisationnistes des mondes anglophone, germanophone et hispanophone. Les approches d’histoire comparée, d’histoire des circulations et d’histoire transnationale sont privilégiées.

Thèmes principaux : études de genre, migrations et diasporas, exclusions et marginalités, histoire des savoirs et des techniques, histoire économique et urbaine, histoire sociale et culturelle, relations internationales.

La formation se déroule dans le cadre agréable du campus des Grands Moulins (Paris 13e) et de l'École nationale supérieure d'architecture Paris-Val de Seine, favorisé par la proximité de grandes bibliothèques: Bibliothèque universitaire des Grands Moulins de l’Université Paris Diderot, Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC), Bibliothèque nationale de France (BnF), Bibliothèque de l'ENSAPVS.

Notre master accueille de nombreux étudiants étrangers qui ont la possibilité de rédiger leur mémoire en anglais, en espagnol ou dans d'autres langues (dans des conditions précises).


Objectifs

La formation est conçue en lien étroit avec le monde de la recherche et le réseau professionnel du master. Elle est co-accréditée avec l'École nationale supérieure d'architecture Paris-Val de Seine. La préparation du mémoire de master, répartie sur les 4 semestres de M1 et M2 est une véritable initiation à la recherche historique, fondée sur un travail personnel et original de l’étudiant.e et encadrée par un.e enseignant.e-chercheur.e. Le parcours professionnel de préparation aux concours du patrimoine option "Patrimoine scientifique, technique et naturel" en M2 Ville, architecture, patrimoine est unique en Ile de France.

Le master constitue une préparation à la poursuite en doctorat, et débouche aussi sur de nombreux métiers dans les domaines de l'enseignement, du management de la recherche, des musées, de la culture, de la gestion du patrimoine, des archives, de la documentation, de l'action publique, du journalisme.

Les stages optionnels sont encadrés et encouragés. La mobilité internationale est favorisée par la large palette d’échanges proposée par Paris Diderot et par les doubles diplômes du Master :

  • Master in European History parcours anglophone, mobilités possibles dans 9 universités européennes : double diplôme avec Humboldt Berlin, University College Dublin ; Roma Tre ; Roma Tor Vergata; et joint degree avec Complutense Madrid; Universität Wien;Tallinn, Sarajevo, Belgrade. 2 semestres de mobilité possibles, dès la 1ère année.
  • Cursus intégré franco-italien avec l'université de Bologne (Italie) - Mobilité en 2e année
  • Cursus intégré franco-allemand avec l'université de Bielefeld (Allemagne) - Mobilité en 1ère ou 2e année. Financement de 3000 euros par l'Université Franco-allemande UFA.
  • Cursus intégré franco-japonais avec l'université de Kôbe (Japon) - Mobilité en fonction de l'année universitaire japonaise qui commence en avril.

Directions de mémoires et séminaires

Les directions de mémoires sont assurées par Florence Gherchanoc, Laurence Gillot, Jean-Pierre Guilhembet, Pascal Montlahuc ou Stéphanie Wyler.

Une partie des séminaires se tient à l’INHA (voir ci-dessous) ; d’autres sur le site de Paris Rive Gauche ou à l’ENSA-PVS (M1 : Initiation à l’histoire du patrimoine ; Débats 1. Débats en histoire urbaine : nuits urbaines ; Débats en histoire politique… ; M2 : séminaire commun du parcours : « L'environnement à l'épreuve des conflits » ; Initiation à la recherche sur le patrimoine ; Formes et usages de la ville antique et médiévale (Orient-Occident) : urbicides ; Patrimoine technique et industriel ; Histoire et patrimoine scientifiques …).

Sont proposés, pour chacune des deux années du master, deux séminaires en histoire et anthropologie, respectivement des mondes grecs et du monde romain, le lundi, salle Fabri de Peiresc, de 11h à 13h pour l’un et de 13h à 15h, salle Mariette, pour l’autre. Il est cependant possible et recommandé de suivre toutes les séances !


- M1 -

HISTOIRE ET ANTHROPOLOGIE DES SOCIÉTÉS DU MONDE GREC ANCIEN (F. Gherchanoc)
Cet enseignement propose une initiation aux méthodes de la recherche dans une perspective d’anthropologie historique : les domaines envisagés concerneront l'histoire politique, sociale et religieuse du monde grec ancien dans toute sa diversité. Tout en approfondissant les notions acquises en licence et en se fondant sur divers types de sources (textes littéraires, inscriptions, images), le séminaire portera plus particulièrement sur la construction des identités (corps, vêtement, famille, politique, …, genre, normes). Des séances seront spécifiquement consacrées aux outils de la recherche et aux modalités de rédaction d’un mémoire ou d’un article. L’évaluation se fera sous la forme d’un exposé oral appuyé sur un diaporama en relation avec le travail de recherche de l'étudiant.e ainsi que d’un compte rendu (de conférence, de lectures, …) en relation avec les thématiques du séminaire.
Ce séminaire est labellisé par la Cité du genre.

HISTOIRE ET ANTHROPOLOGIE DES SOCIÉTÉS DU MONDE ROMAIN ( S. Wyler)
Cet enseignement vise à donner une initiation aux méthodes de la recherche dans les domaines de l'histoire économique, politique, sociale et culturelle du monde romain : étude des divers types de sources (historiques, littéraires, épigraphiques, archéologiques, iconographiques, numismatiques), notamment celles exploitées par les mastérant.es dans le cadre de leur mémoire ; histoire et historiographie de la discipline ; problématiques et questions nouvelles de la recherche.
Des séances seront plus spécifiquement consacrées aux outils de la recherche et aux modalités de rédaction d’un mémoire (ou d’un article).
La validation de cet enseignement repose sur la participation active aux séances, un exposé oral présenté en séance en fin de semestre, appuyé sur un diaporama (ensuite déposé sur Moodle).


- M2 -

HISTOIRE ET ANTHROPOLOGIE SOCIALE, POLITIQUE ET CULTURELLE DU MONDE GREC (F. Gherchanoc)
Ce séminaire propose un approfondissement de la formation à la recherche donnée en Master I, en histoire et anthropologie sociale et culturelle des sociétés du monde grec, à partir de thèmes chaque année différents, en mobilisant les différents types de sources (textes, épigraphie, images). Articulées à la question de la construction des identités /altérités sociales et politiques, en particulier de genre, dans les cités grecques, cette année les séances seront consacrées, d’une part, à l’analyse de pratiques rituelles, religieuses et politiques, mobilisant le corps (à divers discours relatifs aux « pouvoirs » du corps) et, d’autre part, à la conjugalité, en relation étroite avec les sujets des étudiant.e.s de Master 2 et des doctorant.e.s.
Des séances seront également consacrées à des sujets d’actualité scientifique (publications, colloques, soutenances de thèse ou d’HDR, expositions, découvertes archéologiques...).
Enfin, des séances seront communes avec le séminaire d’histoire romaine (conférences des professeurs invités par ex.). L’évaluation prendra la forme d’un compte rendu d’une conférence, d’une table ronde, journée d'étude, colloque, ainsi que d’un exposé oral appuyé sur un diaporama en relation avec le travail de recherche de l'étudiant.e.

HISTOIRE ET ANTHROPOLOGIE SOCIALE ET CULTURELLE DU MONDE ROMAIN (P. Montlahuc)
On poursuit et approfondit la formation à la recherche donnée en Master 1, dans le double domaine des identités et altérités et de la culture matérielle des mondes romains dans leur diversité spatio-temporelle. L'accent porte particulièrement sur l'étude des sociétés et cultures urbaines et des pratiques religieuses, notamment à partir des gestes et des images, et sur l’histoire de l’archéologie et de sa place dans la ville. Le séminaire permet de compléter et d’approfondir la connaissance et l’interprétation de sources, ainsi que la réception de l’Antiquité romaine dans les sociétés contemporaines (cinéma, BD, littérature, théâtre …). Des séances sont consacrées à des sujets d’actualité scientifique : publications, colloques, soutenances de thèse ou d’HDR, découvertes archéologiques... Des visites d’exposition et des déplacements pédagogiques ponctuent les séances, en fonction de la thématique semestrielle. Une partie du séminaire est consacrée à la réflexion historiographique, sous la forme d’une discussion autour d’un ouvrage récent ou qui a soulevé une problématique spécifique de l’histoire du monde romain, a constitué une ouverture de cette dernière sur les sciences sociales ou l’archéologie, ou un jalon marquant dans la diffusion des connaissances. La validation de cet enseignement repose sur un exposé oral, appuyé sur un diaporama (ensuite déposé sur Moodle), présenté en séance.


Séminaire 'Anthropologie des images dans les mondes anciens'

Séminaire mutualisé INHA, ANHIMA Université Paris Cité.
Coordonné par Cécile Colonna (INHA), Nikolina Kei (Anhima), Stéphanie Wyler (Anhima, UPC)

Le séminaire s’intéresse à la manière dont les Grecs et les Romains ont produit et reçu les images qui nous sont parvenues : comment ont-elles été vues, regardées, utilisées, en fonction des supports qui les accueillent et les déterminent ? Comment peuvent-elles être analysées par les historien.es, historien.nes d’art, iconographes, archéologues et anthropologues, comme des sources à part entière, et en dialogue avec les autres media, pour comprendre comment les anciens se représentaient, se regardaient, se pensaient dans leur environnement ?
Le séminaire est organisé sous la forme de rencontres mensuelles, autour d’un ou deux dossiers, présentés par un ou deux intervenant.es (chercheur.euses, enseignant.es chercheurs.euses, docteur.es, doctorant.es), qui pose une question d’anthropologie historique, en explicitant la méthode mise en pratique (constitution d’un corpus, enquête iconographique, etc.). Il est ouvert aux étudiant.es à partir du master.


Top